Le mafé burger de l’Échoppe.

mafé burger de l'échoppe au beurre de cacahuète

On connaissait le beurre de cacahuète. Qu’on aime. On connaissait aussi le bagel au beurre de cacahuète. Qu’on adore. Mais on ne connaissait pas encore le burger au beurre de cacahuète. Et alors là, quand deux passions culinaires bien fat comme ça se rencontrent, c’est du costaud. Ce burger assez improbable se compose d’un pain artisanal maison, d’un steak de boeuf (au choix en 125g, 190g ou 250g), d’un concassé de tomates et échalote, de salade et d’une sauce au beurre de cacahuète. Et il est accompagné de frites maison et ketchup maison aussi (une vraie tuerie ce ketchup d’ailleurs). Et le moins qu’on puisse dire c’est que l’ensemble tient bien au corps, très bien au corps. On peut même dire que c’est un poil sec. Malgré tout, on kiffe et on n’en laisse pas la moindre graine de sésame !

L’Échoppe de Paris
16 rue Léon Frot 75011 Paris
www.echoppedeparis.fr
Sur place, en livraison ou à emporter.
Mafé burger : 13€ en 125g

Vins singuliers et assiettes inventives : d’une pierre deux coups chez Dune.

Il y a des endroits comme ça, où c’est tout de suite une évidence. Ces endroits où chaque chose qui les compose semble être là pour toi. Et bien Dune c’est ça. C’est l’endroit dans lequel tu as trouvé tout ce qui te plaît.

Le décor d’abord.

Tu pénètres à peine chez Dune que tu te prends de plein fouet une fresque géante et apaisante, de mer et de palmiers. Puis, tu découvres le reste de la salle, composé d’un ensemble d’éléments charmants, bruts et raffinés. Tu croirais presque que les lieux sont tenus par des nanas. Mais non.

Arrive ensuite la carte des boissons.

C’est la première fois que tu trouves au même endroit un condensé de tout ce que tu aimes. S’il y avait eu un jus de cerise, un Vouvray demi-sec et un Maury ça en aurait même été bizarre. Mais on ne peut pas tout avoir et il y a déjà presque tout : Club Maté, ginger beer, pisco sour, mezcal, malbec argentin bio, Pouilly Fuissé, pétillants naturels et j’en passe. Le choix est cornélien.

Quand vient enfin le temps de te sustenter, ton bonheur s’accroît encore.

Déjà, la carte du soir est essentiellement composée de petites portions qui ont le considérable avantage de te permettre de goûter à davantage de préparations. Ensuite, les plats ont tous un petit quelque chose qui vient les twister : yuzu, sudachi, pimenton, … et ça ça te plaît. Mais en plus, certains plats censés être petits n’en ont finalement que le prix. Le boudin noir snacké et radis pickles est l’un de ceux-là. Pour 8€ tu t’attendais à quelques bouts de boudin recouverts de radis, alors que non, tu l’as en entier avec juste ce qu’il faut de radis acides et croquants pour le tonifier. Toutes les portions ne sont d’ailleurs pas de calibre égal. Comme le boudin, le foie d’agneau et polenta a presque la taille d’un plat normal alors que la stracciatella (le fromage pas la glace) tient plus de la petite entrée. C’est sur le dessert que tout aurait pu basculer. Une crème au citron c’est simple à l’énoncé, du coup tu t’attends à ce qu’elle soit hyper bonne. Et bingo, elle l’est. Ceci dit, elle n’est pas si simple que ça puisqu’elle est à base de citron Kalamata et agrémentée de poudre de café liberica. Le fameux petit quelque chose qui vient tout changer.

Et bien sûr

Dune c’est un service agréable et attentionné, et ça c’est le petit quelque chose qui fait que tu y reviens sans hésiter.

Dune
20 rue Keller Paris 11e – 01 43 57 83 15
www.duneparis.fr
Formule midi à 15€ – Portions de soir de 6 à 25€ – Mardis soirs menu 100% vegan.

DUNE bar à vin et restaurant tapas rue Keller Paris 11e

Shopper en brunchant chez Clint (ou l’inverse).

Pour planter l’décor

Les adresses hybrides se développent de plus en plus. Les restaurants ne sont plus seulement des restaurants et les boutiques plus seulement des boutiques. Ces lieux sont juste eux, avec leur propre personnalité. Ils deviennent alors de vrais espaces de vie et plus simplement des lieux de passage. C’est le cas de Lekker, une boutique – cantine ou encore du Comptoir des Chineurs un restaurant – brocante. Et c’est aussi le cas de Clint.

C’est un restaurant atypique

Clint c’est un coffee shop, restaurant et brunch avec un corner épicerie et boutique. La particularité du brunch de Clint est que ce n’est pas une formule mais une carte -au même titre que le repas du déjeuner ou du dîner- dans laquelle tu pioches juste ce qui te plaît. L’avantage est que tu manges uniquement ce que tu aimes et que tu ne te forces donc pas à avaler un bol de fruits qui ne te fais que très moyennement envie. L’inconvénient, par contre, est que le prix grimpe du coup beaucoup plus vite, surtout si tu as une bonne grosse faim de lendemain de cuite.

& un restaurant gourmand

Il faut reconnaître que les quantités sont plutôt généreuses chez Clint, donc si tu prends un plat sucré + un plat salé tu devrais être plutôt bien calée. Les pancakes, bien gros et bien épais, sont très bons avec leur sirop d’érable qui va bien. Les oeufs Bénédicte sont bons aussi, même si tu as été un peu déçue en découvrant que la sauce hollandaise était cuite. Tu n’avais jamais mangé cette recette de cette manière et tu préfères quand il y a plein de sauce dégoulinante dans ton assiette (parce que du coup, là, c’est un poil sec à ton goût). Sinon, pour étancher ta soif, tu as tenté le Club-Mate -une boisson pétillante à base de maté au goût un peu fumé- hyper rafraîchissante et une bonne alternative au thé glacé.

Clint
174 rue de la Roquette, 75011 Paris – 09 81 60 17 36
www.clint-restaurant.com

CLINT restaurant, boutique, brunch à Paris