Superbe dîner au Galopin.

Pour planter l’décor

L’enfer : Arriver affamée au restaurant, demander la carte et recevoir quelque chose qui s’apparente plus à un dictionnaire qu’à un menu. 30 minutes et 15 pages plus tard, impossible de savoir quoi choisir. Du coup prendre quelque chose au pif. Et paf être déçue.
Le paradis : Arriver affamée au restaurant, avoir sur sa table une feuille présentant l’unique menu du soir, ne pas avoir besoin de réfléchir et se laisser servir sans rien dire.

C’est un restaurant atypique

Le Galopin propose un menu dégustation unique avec sept plats qui changent tous les soirs. Tu n’as donc pas ton mot à dire, ici c’est le chef qui décide de ce qu’il y aura dans ton assiette, en fonction des saisons et au gré de ses inspirations. C’est pour ça que tu ne viens pas au Galopin par hasard. Tu y viens pour rencontrer la cuisine de Romain Tischenko parce que tu lui fais confiance pour te faire plaisir. Et dieu sait qu’en général tu ne fais pas facilement confiance à un mec que tu ne connais pas lorsqu’il s’agit de te satisfaire.

& un restaurant gourmand

Au menu du jour :
2 petits plats pour amuser ta bouche : Féta, herbes et framboise écrasée. Une assiette qui t’annonce d’emblée la couleur, ici ça envoie. Puis une bolinette de gaspacho de tomates bien frais dans lequel nage de l’anguille fumée.
1 entrée très remarquée : un tartare de veau de lait avec salicornes et radis magnifiquement mis en scène.
2 plats en mode battle terre-mer difficile à départager : un thon blanc avec courgettes, pamplemousse et purée de brocolis. Tu n’as jamais vu un thon aussi beau à regarder et encore moins à manger. Face au thon, un cochon basque aux girolles. Une tuerie. Tu te dis d’ailleurs que si tous les porcs que tu rencontres pouvaient devenir aussi élégants que celui-ci, alors le monde serait vraiment plus beau.
2 desserts dont tu aurais bien repris une cuillère : fraise & huile d’olive et enfin pêche, ricotta & cerise.
>>> Petit conseil si tu aimes le vin : laisse Maxime (le beau brun derrière le zinc) choisir pour toi la référence qui accompagnera le mieux ton plat.

Le plus

Il règne au Galopin une atmosphère hyper décontractée. Ce restaurant étant le bébé des deux frères, Romain et Maxime Tischenko, ce n’est pas si étonnant que tu t’y sentes un peu comme à la maison.

Restaurant le Galopin des frères Tischenko

Le Galopin - 34 rue Sainte-Marthe 75010 Paris ‎- 01 42 06 05 03 – le-galopin.com
Menu dégustation unique du soir en 7 plats à 46€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>