Vins singuliers et assiettes inventives : d’une pierre deux coups chez Dune.

Il y a des endroits comme ça, où c’est tout de suite une évidence. Ces endroits où chaque chose qui les compose semble être là pour toi. Et bien Dune c’est ça. C’est l’endroit dans lequel tu as trouvé tout ce qui te plaît.

Le décor d’abord.

Tu pénètres à peine chez Dune que tu te prends de plein fouet une fresque géante et apaisante, de mer et de palmiers. Puis, tu découvres le reste de la salle, composé d’un ensemble d’éléments charmants, bruts et raffinés. Tu croirais presque que les lieux sont tenus par des nanas. Mais non.

Arrive ensuite la carte des boissons.

C’est la première fois que tu trouves au même endroit un condensé de tout ce que tu aimes. S’il y avait eu un jus de cerise, un Vouvray demi-sec et un Maury ça en aurait même été bizarre. Mais on ne peut pas tout avoir et il y a déjà presque tout : Club Maté, ginger beer, pisco sour, mezcal, malbec argentin bio, Pouilly Fuissé, pétillants naturels et j’en passe. Le choix est cornélien.

Quand vient enfin le temps de te sustenter, ton bonheur s’accroît encore.

Déjà, la carte du soir est essentiellement composée de petites portions qui ont le considérable avantage de te permettre de goûter à davantage de préparations. Ensuite, les plats ont tous un petit quelque chose qui vient les twister : yuzu, sudachi, pimenton, … et ça ça te plaît. Mais en plus, certains plats censés être petits n’en ont finalement que le prix. Le boudin noir snacké et radis pickles est l’un de ceux-là. Pour 8€ tu t’attendais à quelques bouts de boudin recouverts de radis, alors que non, tu l’as en entier avec juste ce qu’il faut de radis acides et croquants pour le tonifier. Toutes les portions ne sont d’ailleurs pas de calibre égal. Comme le boudin, le foie d’agneau et polenta a presque la taille d’un plat normal alors que la stracciatella (le fromage pas la glace) tient plus de la petite entrée. C’est sur le dessert que tout aurait pu basculer. Une crème au citron c’est simple à l’énoncé, du coup tu t’attends à ce qu’elle soit hyper bonne. Et bingo, elle l’est. Ceci dit, elle n’est pas si simple que ça puisqu’elle est à base de citron Kalamata et agrémentée de poudre de café liberica. Le fameux petit quelque chose qui vient tout changer.

Et bien sûr

Dune c’est un service agréable et attentionné, et ça c’est le petit quelque chose qui fait que tu y reviens sans hésiter.

Dune
20 rue Keller Paris 11e – 01 43 57 83 15
www.duneparis.fr
Formule midi à 15€ – Portions de soir de 6 à 25€ – Mardis soirs menu 100% vegan.

DUNE bar à vin et restaurant tapas rue Keller Paris 11e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>