L’Îlot, le micro repère de la mer face au marché du Temple.

Pour planter l’décor

Emplie d’espoir, tu es allée au Barav’ sans réservation préalable, en te disant que peut-être, sur un malentendu, tu pourrais avoir une table. Et bien non, pas de table. Déçue, assoiffée et affamée tu es partie, sans savoir vers quelles contrées aller. C’était sans compter sur le destin qui te fit t’arrêter quelques mètres plus loin à L’Îlot. Un petit comptoir de poissons et fruits de mer avec tables hautes et carrelage blanc. Et sans le savoir, tu venais en quelques sortes de prendre place au Barav’, mais dans sa version marine.

C’est un restaurant atypique

Absolument tout sur la carte de L’Îlot vient de la mer. Tu ne trouveras pas la moindre rondelle de saucisson qui traîne histoire de satisfaire toute la clientèle. Ici, on sert du poisson et des fruits de mer, et c’est assumé.

& un restaurant gourmand

Huîtres, bulots, tourteau, crevettes, sardines, harengs, espadon, thon, saumon. Cru, fumé, en soupe, en tartare, en ceviche, en rillettes. Fans d’iode vous êtes servis. Et pour les desserts, c’est toujours en bord de mer que ça se passe, avec des spécialités bretonnes à base de caramel au beurre salé et kouing amann.

Le moins

Le manque de place si tu viens en groupe. Mieux vaut donc réserver.

L'Îlot, pour manger des fruits de mer entre potes à Paris.

L’Îlot - 4 rue de la Corderie 75003 Paris ‎- M. République / Temple – 06 95 12 86 61 – Page Facebook
Fines de Claire n°3 à 18€ les 12 / Tourteau à 8€ le demi / Espadon fumé à 8€ / Tarama blanc à 5€

Classes les tapas de Max y Jeremy.

Pour planter l’décor

Il est 18h30. Tu sors du taf rejoindre tes copines. Tu as déjeuné à midi donc tu as déjà super faim. Mais pas le temps de rentrer chez toi manger avant. D’ailleurs tu te connais, si tu rentres tu n’auras jamais le courage de ressortir. Par contre tu n’as pas envie d’aller dans un resto. Tu ne veux pas trop dépenser, tu préfères un endroit moins formel et surtout tu veux juste quelque chose pour te caler un peu l’estomac. Donc pour toi, l’idéal c’est un truc où tu peux boire du vin et manger un peu. Les bars à tapas sont donc devenus tes lieux de rdv chouchous. Ce soir ce sera chez Max y Jeremy.

C’est un restaurant atypique

Tu es dans un bar à tapas basques donc tu t’attends à retrouver des chorizo frits, du fromage de brebis avec de la confiture de cerises noires, etc. Des classiques basques quoi. Mais non. Ca serait d’ailleurs un gros point négatif pour toi si ça n’était pas aussi bon. En fait, chaque plat que tu as commandé t’as positivement étonné. Et tous pour une raison différente. La carte des vins est également top. Elle est variée et te permet de découvrir des vins espagnols, portugais, chiliens, mexicains, argentins, brésiliens ou encore américains.

& un restaurant gourmand

Les patatas bravas te surprennent par leur quantité. C’est un gros bol plein à ras bord qui t’es servi. Et pour le coup la quantité n’est pas privilégiée au détriment de la qualité car elles sont très bonnes ces patates. Tout comme la tortilla sous forme de large et épaisse part de gâteau. Le pan con tomate te déconcerte ensuite aussi car il t’arrive décomposé sur une planche. Tu as les tranches de pains toastées, la gousse d’ail, les tomates cerises coupées et la fleur de sel. Et c’est à toi de jouer pour assembler le tout ! Sympa. Le mini burger t’étonne ensuite car c’est un vrai plat miniature que tu as. Un petit burger très goûteux avec un épais petite steak de wagyu au top et une bonne portion de frites avec. Enfin les artichauts farcis à la ricotta, parsemés de tapenade et nappés d’huile truffée te laissent bouche-bée. Déjà tu en as trois gros et surtout c’est incroyablement bon. Tu ne t’attends pas du tout à avoir ce genre de qualité et de préparation raffinée dans un bar à tapas.  Bon point pour Max y Jeremy.

Le moins

Le deux serveurs étaient adorables mais tu avais à peine enlevé ton manteau (et pas du tout regardé la carte) qu’ils te demandaient déjà ce que tu voulais commander. Du coup tu t’es un peu sentie comme dans les boutiques où tu franchis à peine le pas de la porte qu’on te demande déjà si on peut t’aider…

Max y Jeremy - bar à tapas - République

Max y Jeremy – maxyjeremy.com – 6 rue Charles-François Dupuis 75003 PARIS – 01 42 78 00 68
> tapas entre 4,5€ pour le pan con tomate et 15€ pour la burrata // vin au verre entre 5€ et 6,5€

Cicchetteria Tappo : tapas vénitiens et vins italiens.

Pour planter l’décor

On te dit tapas tu penses Espagne. On te dit Venise tu penses carnaval. On te dit tapas vénitiens, tu réfléchis. Pas grand chose ne te vient. A part des croquettas masquées peut être. Mais du coup ça te laisse un peu perplexe. Le plus simple c’est que tu ailles voir chez Tappo à quoi ça ressemble.

C’est un bistrot atypique

Tappo c’est donc une cicchetteria. Un bar à tapas italien dans un très chouette décor mi-indu mi-rustique. Mais c’est aussi un bar à vin. Avec beaucoup de références italiennes of course.

& un bistrot gourmand

Pour les vins, tu as quelques références au verre et, bien sûr, tout un choix de bouteilles. Classées en rouge, rosé, blanc et pétillant. Toi qui est une grande fan de Lambrusco tu t’es bien évidemment ruée sur un pétillant. Pas sur un Lambrusco par contre puisqu’il n’y en a pas, mais sur un Freisa. Avec de toutes petites bulles qui titillent à peine ton palais. Pour manger tu as plusieurs options. Soit des petites choses à la pièce. Type espadon fumé ou figues rôties au miel (le problème de cette option étant la note qui monte très vite si tu en prends plusieurs car les quantités ne sont pas énormes). Soit des crostinis sur lesquels tu viens tartiner un pesto ou encore une crème de lard de colonnata. Soit enfin, plus copieux, des assiettes de charcuterie et/ou fromage à partager, ou pas. Toi tu as pris une assiette mixte que tu n’as pas partagé du tout bien évidemment. C’est un assortiment de très fines tranches de charcuteries toscanes (vraiment très très bonnes) et de morceaux de fromages. Bien parfumés comme tu aimes. Tout ça accompagné de tranches de pain toastées minutes (ce qui dégage une odeur de petit déjeuner hyper agréable).

Le moins

Tappo est plutôt petit et assez vite bondé. Du coup tu ne t’entends pas des masses parler et tu ressors épuisée à force d’avoir hurlé pour te faire entendre !

Le plus

Tu as une petite partie épicerie pour te ravitailler en super produits italiens. Des classiques comme des huiles d’olive ou des pâtes. Et des plus originaux, comme une sélection de confitures.

Tappo, cicchetteria  : tapas vénitiens et vins italiens. Paris

Tappo – 19 rue Commines 75003 Paris – 01 42 76 06 35 – Page Facebook
Assiette mixte à 13€ – Verre de Cannonau à 4,5€ – Bouteille de Freisa à 22€