Bakkus, une adresse bistronomique où le vin est roi.

Pour planter l’décor

Si tu adores le vin mais lorsqu’on te dit « nez » ou « jambe » tu penses à ton anatomie et quand tu entends « robe » ça t’évoque la petite patineuse que tu as repéré sur Asos, pas de panique, ce n’est pas grave ! Chez Bakkus tu es entre de bonnes mains. Toute l’équipe est passionnée de vin. Tu as juste à leur dire ce que tu aimes et te laisser guider. Tu ne seras pas déçue par ce que tu vas déguster. Rouge ou blanc ? Sec ou liquoreux ? Doux ou corsé ? Fruité ou boisé ? Pour moi ça sera un rouge corsé s’il vous plaît !

C’est un restaurant atypique

Chez Bakkus la tradition et la modernité s’associent à la perfection. Pas de papier ni d’ardoise pour la carte des vins mais un Ipad. La quarantaine d’appellations y est référencée et tout est très bien organisé. Tu trouves toutes les infos dont tu as besoin. Ensuite les bouteilles de vin dédiées à la dégustation au verre sont conservées en salle dans une cave vitrine. Cette cave ultra moderne permet de garder les vins à parfaite température et surtout de les conserver sans en altérer leur qualité même une fois les bouteilles ouvertes. Et tout ça grâce à un procédé automatique d’extraction de l’air. Génial ! T’en veux une chez toi ! L’autre avantage de cette super machine est qu’elle te permet d’avoir dans ton verre pile poil la quantité de vin que tu veux (7, 11 ou 16 cl). Il suffit d’appuyer sur le bouton correspondant à la quantité désirée et hop ton verre se rempli tout seul sans en avoir une goutte de moins (ni de plus du coup).

& un restaurant gourmand

Pour manger c’est sur la grande ardoise murale que ça se passe pour le coup. C’est une très bonne cuisine bistronomique qui t’est proposée. Plusieurs choix d’entrées, de plats et de desserts. Toi, comme toujours, ce sont les entrées qui t’attirent le plus. Du coup, comme toujours, tu ne prends pas de plat mais deux entrées. Plus une assiette de fromages pour aller avec ton vin bien sûr ! Et un petit gros dessert parce que tu ne peux pas ne pas commander de millefeuille quand tu en vois un. Te voilà donc avec un assortiment de petits légumes préparés. Gros gros coup de coeur pour les topinambours ! Et avec une cocotte de saumon mariné façon hareng. Entendre de terribles morceaux de saumon fondants à souhaits avec des pommes de terre et une bonne quantité d’oignons rouges. Comprendre une horrible haleine jusqu’au lendemain matin.

Le plus

Bakkus propose des cours d’oenologie animés par une super sommelière.

Bakkus, bar à vin à Paris

Bakkus – 97 rue du Cherche-Midi 75006 Paris – 01 42 22 19 18 – bakkusparis.com
Saumon mariné façon hareng à 11€ / Gambas coriandre et tomates épicées à 27€ / Assiette de fromages à 12€ / Millefeuille minute à 9€

Dîner au restaurant Top Chef.

Pour planter l’décor

T’es complètement fan de Top Chef. Du coup quand tu as su que cette année un restaurant Top Chef ouvrait, t’es devenue ouf et t’as réservé une table dans la seconde.

C’est un restaurant atypique

Déjà parce que c’est un resto éphémère. Il n’est ouvert que 3 mois, le temps de la diffusion de l’émission. Ensuite parce que ce sont d’anciens candidats qui sont en cuisine. Enfin les menus changent tous les 15 jours histoire de pouvoir goûter aux plats de tous les chefs. A chaque fois ce sont 4 chefs qui proposent leurs plats. Cette semaine il s’agit de Romain Tischenko (vainqueur saison 1), Stéphanie Le Quellec (gagnante saison 2), Fanny Rey (finaliste saison 2) et Grégory Cuilleron (saison 1). Et à chaque service un des 4 est en cuisine. Samedi soir c’était Grégory qui était à l’oeuvre. 

& un restaurant gourmand

Parce que les assiettes sont très appétissantes et présentation très soignée. Avec ta formule plat/dessert tu dégustes un très très bon cabillaud avec écrasé de pommes de terre et cresson de Romain Tischenko. Et, du même chef, un gâteau à la poire avec crème de topinambour vanillée et mascarpone. Gâteau trop sec. Tu n’as même pas pu le couper à la cuillère. Par contre la crème de topinambour fut une révélation.

Le moins

Le service était incroyablement trop rapide. Tu avais à peine bu deux gorgées de ton Kir Royal à la framboise que ton cabillaud t’arrivait déjà sous le nez. En plus, le kir qui était à 11€ sur la carte t’a été facturé 12€ alors que tu as fait remarquer l’erreur d’impression.

Finalement

Si t’es fan de l’émission ou juste curieux de voir ce que ça donne vas-y. Mais vas-y le midi, c’est moins cher et ça vaut plus le coup. Le soir tu n’as pas trouvé ça hyper donné. Et vas-y d’ici un mois quand tout sera bien rôdé (du moins à espérer).

Restaurant Top Chef - L'Alcazar - Paris

L’Alcazar, restaurant Top Chef – 62 Rue Mazarine, 75006 Paris – 01 53 10 19 99
> Formules midi : E/P ou P/D à 29€ et E/P/D à 35€
> Formules soir : E/P ou P/D à 34€ et E/P/D à 45€ (mise en bouche et coupe de champagne : + 12€)
Réservation via Lafourchette

Manger tout cru chez Macraw.

Pour planter l’décor

Crudivorisme : communément appelé alimentation vivante, est une pratique alimentaire qui consiste à se nourrir exclusivement d’aliments crus et souvent issus de l’agriculture biologique.

C’est un restaurant atypique

Parce que chez Macraw, le resto du jeune et beau Jeremy, la carte n’est quasiment composée que de plats crus. Ils sont proposés en formule entrée ou plat principal, à consommer sur place ou à emporter

& un restaurant gourmand

Parce que les assiettes sont très bien présentées, les assaisonnements sont au top et les produits hyper frais et fins. T’as le choix entre pas mal de choses comme un tartare de céleri à la vanille. Un ceviche de boeuf au piment Sambal. Le meilleur moment du repas, et plus grosse surprise surtout étant donné que tu n’es pas vraiment adepte de viande crue. Tu as aussi tartare de canard et fois gras au balsamique. Un sashimi de saumon à l’huile de noisette ou une daurade marinée à la mangue et poivre long de Java.

Le moins

Sans hésiter, l’agencement du restaurant. T’arrives par une petite terrasse couverte, plutôt sympa, et quand tu entres tu te demandes si tu ne t’es pas trompée d’endroit. Tu te croirais bien plus dans une sandwicherie que dans un resto qui sert une « gastronomie de haut vol » comme t’as pu le lire. La faute aux deux comptoirs réfrigérés à l’entrée dans lesquels sont entreposés et conservés des produits qui ont l’air de servir à l’élaboration des plats. A la limite ça aurait pu être rigolo et appétissant de les utiliser pour y mettre en scène les plats proposés à la carte.

Macraw, restaurant où on mange du cru - Montparnasse

Macraw – 31 boulevard du Montparnasse 75006 Paris – 01 45 44 55 55 – www.macraw.fr
> Formules : déjeuner à 12 et 19€ – After work de 7 à 14€ – E/P/D à la carte : de 24 à 43,5€
LE RESTAURANT A FERMÉ SES PORTES.