Pret A Manger, un coffee shop anglais pour le goûter.

Pour planter l’décor

Pret A Manger tu pensais connaître. Mais finalement non, tu ne connaissais pas du tout. Pret A Manger tu n’y avais mangé qu’une seule fois, à Londres, et presque à reculons parce qu’à cause de son nom tu pensais que c’était français. Alors que non, c’est 100% anglais. Pret A Manger tu l’as (re)découvert grâce à l’ouverture de sa dixième adresse parisienne à Madeleine, et tu es bien contente d’y avoir été conviée parce que maintenant tu iras souvent, et certainement pas à reculons.

C’est un fast food atypique

Pret A Manger c’est certes une chaîne de restauration rapide mais c’est aussi un vrai endroit sympa où tu peux venir squatter dans la journée, notamment pour le goûter. Les restaurants ont été repensés dans un esprit coffee shop avec gros canapés dans lesquels t’affaler et une carte dédiée au café. Les boissons sont d’ailleurs préparées par des baristas formés à l’art du café et au latte art -et certains maîtrisent si bien ce dessin sur mousse de lait que tu peux te retrouver avec un petit ourson très mignon dans ta tasse !-.

& un restaurant gourmand

Chez Pret A Manger l’accent a été mis sur la qualité et la fraîcheur des produits. Tout est fait maison, chaque jour, dans les cuisines de chaque restaurant (sauf le pain et les viennoiseries qui sont uniquement cuits sur place). Concernant le café, puisque c’est ce qui est dorénavant fortement mis en avant, un gros travail a été fait dessus. Il s’agit d’un café 100% Arabica et 100% bio obtenu grâce à un assemblage de quatre cafés d’origines différentes (Honduras, Pérou, Sumatra et Ethiopie). Cet assemblage permet d’avoir un goût constant tout au long de l’année. Et si jamais le café ça n’est pas trop ta came, tu peux soit l’essayer en version frappée soit carrément partir sur un smoothie glacé, une infusion naturelle et très parfumée de fruits frais (la citron / gingembre est mortelle) ou plus classiquement sur un thé du Ceylan.

Le plus

Tout les invendus du jour sont offerts le soir même à une association caritative (en 2013 cela représente pas moins de 50000 sandwichs).

Pret A Manger, le coffee shop anglais pour le goûter à Paris.

Pret A Manger - 25-27 rue Duphot 75008 Paris – M. Madeleine – www.pret.com

Trois semaines pour découvrir le smørrebrød autrement au Flora Danica.

Trois semaines pour découvrir le smørrebrød autrement au Flora Danica.

Pour planter l’décor

Suite à l’exposition du Vivre Danois organisée la semaine dernière à la Maison du Danemark, le restaurant de cuisine nordique Flora Danica a décidé de prolonger l’événement en réinterprétant une spécialité bien danoise.

C’est un événement atypique

Pendant trois semaines, du 13 mars au 3 avril, deux recettes éphémères -imaginées conjointement par le chef danois Jasper Kure et le meilleur ouvrier de France Bernard Leprince- seront à la carte du Flora Danica. 

& un événement gourmand

Le smørrebrød étant au Danemark ce que la baguette est à la France, ce pain a donc tout naturellement été choisi pour l’occasion. Et puisque l’amour des français pour la street food ne cesse de grandir, c’est via deux recettes de tartines qu’on va pouvoir le découvrir -et nous familiariser avec sa texture bien différente de notre baguette crousti-moelleuse-. On trouvera donc une première recette bien classique : un smørrebrød aux harengs et pommes de terre. Et une deuxième recette aux influences beaucoup plus locales cette fois : le « jambon-beurre façon smørrebrød », ou quand le plus français des sandwichs se prend trois semaines de vacances au Danemark.

Flora Danica - 142 avenue des Champs Elysées 75008 Paris – 01 44 13 86 26 – M. Charles de Gaulle Etoile – www.restaurants-maisondudanemark.com/flora-danica
Smørrebrød à 6,5 et 9,5€

La semaine de la truffe dans les restaurants Frères Blanc.

Pour planter l’décor

Inaccessible, inabordable, réservée aux comptes en banque bien garnis ou éventuellement au jour de ton mariage si ce jour arrive un jour, … la truffe tu ne l’as jamais vraiment envisagée tellement son prix est hors de ta portée. La truffe tu l’as quasiment exclusivement consommée par le biais d’huiles aromatisées ou de beurres et fromages truffés. Autant donc dire que tu ne l’as jamais réellement goûtée.

C’est un concept atypique

Et bien, via un déjeuner au Petit Zinc, tu as enfin pu goûter à la truffe du Périgord. Ce repas visait à déguster les plats éphémères proposés du 5 au 12 mars à la carte des restaurants du groupe Frères Blanc qui se sont réunis autour d’une semaine spéciale, la semaine de la truffe. Cette initiative est très chouette puisqu’elle permet de découvrir ce produit ultra luxueux de manière décomplexée, grâce à l’utilisation de produits simples et au détournement de recettes du quotidien (qui permettent d’afficher des prix par plat abordables). Pendant une semaine et sans te retrouver à découvert, tu pourras donc t’initier à la truffe, à son odeur, à sa couleur, à sa texture et à sa saveur si particulière.

& un concept gourmand

Le chef et meilleur ouvrier de France -Bernard Leprince- a donc imaginé 12 recettes éphémères associant la truffe noire du Périgord -du producteur Gilbert Hugou- à l’un des produits déjà présent à la carte de chacun des restaurants. Tu auras donc le choix entre : cinq recettes à base de féculents et de truffe (coquillettes, macaronade, risotto, rattes et spaetzle), trois recettes autour de l’oeufs et de la truffe (en brouillade, en feuilleté ou miroir), deux recettes de tartare de poisson et de truffe (l’une au saumon, l’autre au maigre), une recette avec un légume et de la truffe (le céleri) et une dernière recette revisitant un sandwich avec de la truffe (le croque). Ce croque, tout comme les coquillettes, sont d’ailleurs vraiment dingues et complètement addictifs !

Menu éphémère autour de la truffe dans les restaurants Frères Blancs en mars

Au Pied de Cochon - 6 rue Coquillère 75001 Paris – Chez Jenny - 39 boulevard du Temple 75003 Paris – Le Petit Zinc - 11 rue Saint-Benoît 75006 Paris – Le Procope - 13 rue de l’Ancienne Comédie 75006 Paris – Flora Danica - 142 avenue des Champs Élysées 75008 Paris – La Fermette Marboeuf - 5 rue Marboeuf 75008 Paris – Brasserie La Lorraine - 2 place des Ternes 75008 Paris – Le Grand Café Capucines - 4 boulevard des Capucines 75009 Paris – Charlot Roi des Coquillages - 12 place de Clichy 75009 Paris – Le Sud - 91 boulevard Gouvion-Saint-Cyr 75017 Paris – Bar André - 5 rue St-Jean 17000 La Rochelle – La Lorraine - 7 place d’Armes 1136 Luxembourg

Les plats à base de truffe seront proposés du 5 au 12 mars entre 19,80 et 29,90€.