#Top 10 : les endroits pour boire un verre et grignoter après le boulot.

Toi quand tu vois tes potes le soir tu aimes bien que ça soit directement après le taf. Parce que si tu rentres chez toi, tu ne ressorts jamais. Il suffit que le dernier épisode de Suits soit sorti et c’est terminé. En plus de ça, quand tu sors du boulot tu as toujours faim. Et lorsque tu as faim il t’est impossible d’attendre, il faut que tu manges tout de suite. Ce qui veut dire que quand tu vas boire un verre quelque part, il faut forcément que tu aies quelque chose à grignoter avec. Mais pas de cacahuètes ou de chips hein, toi ton truc c’est les planches et les tapas. 

apero-afterwork-tapas-planche

#1 : Pour un apéro intimiste tu vas à La Conserverie.

Ici c’est cocktails de folie et mini plats frais et légers. Le plus : le décor en mode loft.
Lire l’article.
La Conserverie – 37 rue du Sentier 75002 Paris ‎- 01 40 26 14 94.

#2 : Pour un apéro avec une très grande bande de potes tu vas chez Bliss.

C’est grand et tu trouves de tout, pour tous les goûts. Le plus : le photomaton rigolo.
Lire l’article.
Bliss – 8 rue Coquillère 75001 Paris ‎- 01 40 28 99 99.

#3 : Pour un apéro marin tu fonces au Fish Club.

Les tapas de poisson à la mode péruvienne y sont à l’honneur. Le plus : les cocktails au Pisco.
Lire l’article.
The fish Club – 58 rue Jean-Jacques Rousseau 75001 Paris – 01 40 26 68 75.

#4 : Pour un apéro à Montmartre sans touriste tu te poses au Comptoir des Chineurs.

Tu y trouves des planches de charcuterie et de fromages arrosées de bons petits vins. Le plus : tout le mobilier est en vente.
Lire l’article.
Le Comptoir des chineurs – 8 rue Durantin 75018 Paris – 09 51 79 70 43.

#5 : Pour un apéro comme à la maison tu te cales au Petit Matieu.

Mathieu te sert des planches de charcuterie et de fromages, des antipastis et aussi des tapas. Le tout avec une jolie sélection de vins. Le plus : les spécialités corses.
Lire l’article.
Le Petit Matieu – 55 rue des Vinaigriers 75010 Paris – 01 46 07 09 49.

#6 : Pour un apéro festif tu vas chez Max y Jeremy.

Ici tu trouves les classiques tapas espagnols et des vins du monde.
Lire l’article.
Max y Jeremy – 6 rue Charles-François Dupuis 75003 Paris – 01 42 78 00 68

#7 : Pour un apéro italien tu vas chez Tappo.

Tu y manges des tapas vénitiens et une très bonne charcuterie. Le plus : le corner épicerie fine de produits italiens.
Lire l’article.
Tappo – 19 rue Commines 75003 Paris – 01 42 76 06 35

#8 : Pour un apéro décontracté tu vas au Blah Blah.

On t’y sers des mini plats façon raciones. Le plus : la cour des Petites Ecuries dans laquelle se situe le bistrot.
Lire l’article.
Blah Blah – 4, Cour des Petites Ecuries 75010 Paris – 09 82 26 13 02

#9 : Pour un apéro à la bière tu fonces à La Fine Mousse.

Tu y trouves une grandes sélection de bières artisanales et un planche de charcuterie. Le plus : les verres façon verre à vin dans lesquels sont servies les bières.
Lire l’article.
La Fine Mousse – 6 avenue Jean Aicard 75011 Paris – 09 80 45 94 64

#10 : Pour un apéro chic tu te poses au Sherry Butt.

Dans une ambiance feutrée tu bois de très bons cocktails à base de whisky que tu accompagnes de tartines sophistiquées.
Lire l’article.
Sherry Butt – 20 rue Beautreillis 75004 Paris – 09 83 38 47 80

Superbe dîner au Galopin.

Pour planter l’décor

L’enfer : Arriver affamée au restaurant, demander la carte et recevoir quelque chose qui s’apparente plus à un dictionnaire qu’à un menu. 30 minutes et 15 pages plus tard, impossible de savoir quoi choisir. Du coup prendre quelque chose au pif. Et paf être déçue.
Le paradis : Arriver affamée au restaurant, avoir sur sa table une feuille présentant l’unique menu du soir, ne pas avoir besoin de réfléchir et se laisser servir sans rien dire.

C’est un restaurant atypique

Le Galopin propose un menu dégustation unique avec sept plats qui changent tous les soirs. Tu n’as donc pas ton mot à dire, ici c’est le chef qui décide de ce qu’il y aura dans ton assiette, en fonction des saisons et au gré de ses inspirations. C’est pour ça que tu ne viens pas au Galopin par hasard. Tu y viens pour rencontrer la cuisine de Romain Tischenko parce que tu lui fais confiance pour te faire plaisir. Et dieu sait qu’en général tu ne fais pas facilement confiance à un mec que tu ne connais pas lorsqu’il s’agit de te satisfaire.

& un restaurant gourmand

Au menu du jour :
2 petits plats pour amuser ta bouche : Féta, herbes et framboise écrasée. Une assiette qui t’annonce d’emblée la couleur, ici ça envoie. Puis une bolinette de gaspacho de tomates bien frais dans lequel nage de l’anguille fumée.
1 entrée très remarquée : un tartare de veau de lait avec salicornes et radis magnifiquement mis en scène.
2 plats en mode battle terre-mer difficile à départager : un thon blanc avec courgettes, pamplemousse et purée de brocolis. Tu n’as jamais vu un thon aussi beau à regarder et encore moins à manger. Face au thon, un cochon basque aux girolles. Une tuerie. Tu te dis d’ailleurs que si tous les porcs que tu rencontres pouvaient devenir aussi élégants que celui-ci, alors le monde serait vraiment plus beau.
2 desserts dont tu aurais bien repris une cuillère : fraise & huile d’olive et enfin pêche, ricotta & cerise.
>>> Petit conseil si tu aimes le vin : laisse Maxime (le beau brun derrière le zinc) choisir pour toi la référence qui accompagnera le mieux ton plat.

Le plus

Il règne au Galopin une atmosphère hyper décontractée. Ce restaurant étant le bébé des deux frères, Romain et Maxime Tischenko, ce n’est pas si étonnant que tu t’y sentes un peu comme à la maison.

Restaurant le Galopin des frères Tischenko

Le Galopin - 34 rue Sainte-Marthe 75010 Paris ‎- 01 42 06 05 03 – le-galopin.com
Menu dégustation unique du soir en 7 plats à 46€

La plus jolie terrasse du 18e

Pour planter l’décor

Arrivée à la station Anvers, tu montes la rue de Steinkerque. En haut, tu tournes à droite. Tu prends ensuite la deuxième à gauche. Tu continues à monter par la rue Charles Nordier. Au bout tu aperçois des escaliers. 85 marches au total. Tu affutes tes escarpins, tu prends une grande inspiration et tu te lances. Tu grimpes, tu grimpes encore (tu t’arrêtes quand même à chaque palier pour boire une gorgée de Perrier). Et voilà, sur une petite place pavée et arborée, la terrasse colorée de L’Été en Pente Douce t’attend. Tu prends place, tu l’as bien mérité. 

C’est un restaurant atypique

Tu arrives ici et tu te sens tout de suite bien. Tu te sens ailleurs, tu te sens loin. Tu es entourée de tables et chaises de jardins de toutes les couleurs, de guirlandes lumineuses façon guinguette, de parasols, d’immenses arbres et d’aucune voiture. Tu as un peu l’illusion d’être en vacances. Illusion renforcée par la présence de nombreux touristes. Montmartre oblige.

& un restaurant gourmand

Salades, quiches, plats franchouillards ou plats créatifs voir complètement insolites (en dessert un apfelstrudel aux cèpes par exemple) et même spécialités niçoises cohabitent à la carte de L’Été en Pente Douce. Pas de vrai parti pris donc, il y en a pour tous les goûts. Ton goût à toi c’est plutôt les choses créatives du coup avec ta pote, vous avez partagé un Tournon Saint-Pierre (chèvre chaud de 120g) accompagné d’une galette aux céréales et de figues marinées au thé et baies roses ainsi qu’un gravlax de saumon mariné à l’aneth, aux genièvres et à la bergamote servi avec des pommes de terre Charlotte. À noter aussi : le très bon pain maison.

Le moins

Beaucoup de monde veut sa place en terrasse donc tu dois prendre ton mal en patience en attendant qu’une table se libère.

L'été en pente douce - Bistrot à Montmartre

L’Été en Pente Douce - 23 rue Muller 75018 Paris ‎- 01 42 64 02 67 – Page Facebook