Le meilleur plan de Tours : Le Bistrot de la Tranchée.

Pour planter l’décor

Le Bistrot de la Tranchée à Tours ne peut pas être plus clair sur ce qu’il est :  c’est un bistrot qui se trouve dans la célèbre avenue de la Tranchée. Et pour être encore plus précis le lieu aurait même pu s’appeler Le Bistrot de la Tranchée by Charles Barrier. Tout simplement parce que c’est la même maison que le Restaurant gastronomique étoilé adjacent Charles Barrier. Une institution à Tours. Preuve de modestie ou volonté de laisser la primeur de ce bon plan aux habitués je ne sais pas, toujours est-il que le bistrot y est bel et bien affilié et que le chef Hervé Lussault y supervise la cuisine.

C’est un restaurant atypique

C’est probablement le restaurant proposant le meilleur rapport qualité / prix à Tours. Mieux ! c’est probablement le restaurant proposant une des meilleures cuisine de Tours pour pas cher. 21€ le menu découverte avec entrée + plat + dessert, y compris le samedi soir à n’importe quelle heure ! Perso c’est du jamais vu. D’autant que le menu n’est même pas imposé et qu’il y a plusieurs choix à chaque fois (3 entrées / 3 plats / 5 desserts). Déjà que le gastro est plutôt abordable malgré son étoile -l’avantage des prix de province-, le bistrot est pour le coup un vrai cadeau !

& un restaurant gourmand

Pour de la cuisine de bistrot, tous les plats proposés sont vraiment bons. Et en plus, il y a un réel effort de fait sur la présentation des assiettes, les associations de saveurs sont plutôt créatives et il y a également un bon service. En guise d’amuse bouche pour accompagner les apéritifs, ici pas de cacahuètes mais une très bonne tapenade avec des toasts et -attention très agréable- pour que les personnes n’ayant pas pris d’entrée puissent patienter pendant que les autres mangent les leurs, un très bon mini velouté froid est servi (ça pareil, pour l’instant, c’est du jamais vu ailleurs). En entrée tu as opté pour le millefeuille de tomates et fromage frais avec vinaigrette au basilic et sorbet au vinaigre balsamique. En plat tu as choisi la poitrine de cochon crousti fondante avec crème de petits pois, compotée d’oignons au pesto de tomates et pomme de terre au thym. Et tu as terminé en dessert par le nougat glacé au miel et nougatine avec une compotée d’abricots au thym. Et tu as tout aimé !

Le bistrot de la Tranchée à Tours

Le Bistrot de la Tranchée
103 avenue de la Tranchée, 37100 Tours – 02 47 41 09 08
www.charles-barrier.fr

L’excellente Mauvaise Réputation.

Pour planter l’décor

La saison de la chasse aux terrasses est bel et bien ouverte. Pour ce faire, tu commences par cibler un quartier qui te plaît. Ensuite, regard affûté et iphone rangé, tu commences à rôder. Après plusieurs aller-retours, tu flaires enfin ta proie. Elle est grande, elle est mignonne, elle est dans une rue piétonne et la bouffe a l’air bonne. Elle est parfaite ! Tu t’arrêtes et, juchée sur le trottoir d’en face, tu guettes les derniers coups de fourchette des personnes attablées. Tu repères enfin une place, et, telle une guerrière, tu jettes ton sac à main sur la première chaise qui se libère. C’est gagné, tu peux maintenant profiter de ta soirée.

C’est un restaurant atypique

Un restaurant sympa avec une grande terrasse dans une rue calme en plein Montorgueil où l’on mange bien pour pas trop cher, ça semble presque utopique. Pourtant ça existe. Et ça existe à La Mauvaise Réputation.

 & un restaurant gourmand

À la carte de La Mauvaise Réputation, une cuisine bistrot créative. En entrée, le saumon mariné aux baies roses, piquillos et sorbet avocat est vraiment top. La glace à l’avocat -fraîche et crémeuse- est une révélation ! En plat, le tartare d’agneau à la marocaine et pommes pont-neuf est épicé et surprenant. Quant à l’espadon mi-cuit, mousseline de carottes, chou pak choï et giroles, il est bon et ultra copieux. Enfin, le macaron à la rose, framboise et litchi est plus classique mais agréable et il n’est surtout pas lourd du tout.

La Mauvaise Réputation, un restaurant très sympa au niveau de Montorgueil à Paris.

La Mauvaise Réputation - 28 rue Léopold Bellan 75002 Paris ‎- M. Sentier / Etienne Marcel – 01 42 36 92 44 – www.lamauvaisereputation.fr
Formules soir : 28€ E+P ou P+D et 35€ E+P+D

Privé de dessert aujourd’hui.

Pour planter l’décor

Top ! Je suis une recette que les gros gourmands adorent manger, je suis composée de longs fils jaunes qu’on mange traditionnellement à l’aide du cuillère, je suis surmontée d’une sauce rouge, j’ai des tomates et des herbes, je suis je suis… ? Une tarte au citron meringuée ! Oui…

C’est un restaurant atypique

Le concept de Privé de dessert est de jouer sur le trompe l’oeil en créant des plats salés qui ont la forme de desserts et vice versa. L’idée est amusante et très dans l’esprit des défis culinaires de Top Chef. Néanmoins l’exécution est plus ou moins réussie selon les plats et surtout il n’y a qu’un seul dessert sur la carte qui a la forme d’un plat salé. Il est très réussi certes, mais c’est dommage de ne pas tirer le fil jusqu’au bout pour qu’on soit vraiment privé d’un dessert qui ressemble à un dessert. Ce qui est également un peu dommage, c’est qu’en lisant les intitulés des plats sur la carte, on sait à l’avance de quoi ils seront composés. Cela aurait été plus ludique de nous laisser tenter de deviner par quoi se substituent les différents composants de la recette détournée.

& un restaurant gourmand

Concrètement à la carte tu trouves une religieuse, un pancake, un Paris-Brest, un mystère, un cannelé et un fraisier en entrées. Un Saint-Honoré, un fondant au chocolat, une tarte au citron, une nougatine, un crumble et une salade de fruits en plats. Et parmi les desserts, seul le spaghetti à la bolognaise est un détournement. Tu as goûté à la religieuse et au fraisier en entrée. La première était très bonne mais le visuel ne rappelait pas vraiment le dessert ! En revanche le fraisier faisait vraiment penser à quelque chose de sucré. En plat tu as mangé un Saint-Honoré qui n’est autre qu’un burger avec la forme du dessert. Pour le coup tu as été un peu déçu car tu l’avais beaucoup vu en photo avant de venir et la viande avait la forme de boulettes cachées dans les choux. Or, toi tu as eu un steak entier placé en base du plat. L’effet visuel est quand même sympa mais le goût n’est par contre vraiment pas dingue -à part les deux churros de pomme de terre qui vont avec-. En revanche la nougatine qui est un bar avec un caramel à l’ail est top ! Et par contre, le dessert -une tarte au citron sous la forme de pâtes à la bolo- c’est ton gros coup de coeur ! Tu as été bluffé sur le visuel qui rappel vraiment le plat de spaghettis et en plus c’est très bon !

Le plus

La formule en accord mets et vins proposée.

Restaurant original Privé de Dessert à Pigalle - Paris 9e

Privé de dessert - 4 rue Lallier 75009 Paris ‎- M. Pigalle
01 45 26 84 43 – privededessert.com
Plats de 12 à 22€ – 3 verres en accord mets et vins à 15€