Le mafé burger de l’Échoppe.

mafé burger de l'échoppe au beurre de cacahuète

On connaissait le beurre de cacahuète. Qu’on aime. On connaissait aussi le bagel au beurre de cacahuète. Qu’on adore. Mais on ne connaissait pas encore le burger au beurre de cacahuète. Et alors là, quand deux passions culinaires bien fat comme ça se rencontrent, c’est du costaud. Ce burger assez improbable se compose d’un pain artisanal maison, d’un steak de boeuf (au choix en 125g, 190g ou 250g), d’un concassé de tomates et échalote, de salade et d’une sauce au beurre de cacahuète. Et il est accompagné de frites maison et ketchup maison aussi (une vraie tuerie ce ketchup d’ailleurs). Et le moins qu’on puisse dire c’est que l’ensemble tient bien au corps, très bien au corps. On peut même dire que c’est un poil sec. Malgré tout, on kiffe et on n’en laisse pas la moindre graine de sésame !

L’Échoppe de Paris
16 rue Léon Frot 75011 Paris
www.echoppedeparis.fr
Sur place, en livraison ou à emporter.
Mafé burger : 13€ en 125g

Une boucherie artisanale à domicile à Paris.

Le contact avec les commerçants, surtout ceux de son quartier, est très cool on est bien d’accord. Du coup, lorsqu’il s’agit d’acheter à manger on aime bien aller chez eux. Non seulement il y a souvent le petit conseil qui va bien, mais surtout on peut voir les produits, les toucher, les sentir et surtout les choisir. Mais passé 20 heures tous ces petits commerces de bouche ferment leurs portes et si on veut des produits frais et de qualité ça devient un peu compliqué.

C’est donc là que la Pièce du Boucher trouve tout son intérêt. Une boucherie de quartier qui propose la livraison à domicile ou au bureau jusque 22 heures (via leur site ou par téléphone). Ce sont donc des pièces de choix de boeuf, d’agneau et de porc (et bientôt de veau et de volaille) que l’on peut commander et se faire livrer en moins de 2 heures à Paris. Mais la Pièce du Boucher ne propose pas que de la viande. On y trouve aussi des produits d’épicerie fine et surtout des kits (burger, apéro, carpaccio ou barbecue).

Pièce du boucher, boucherie burger livraison à domicile

Du coup, comme tu n’as pas de jardin pour faire de barbecue, tu as essayé le kit burger Pièce du Boucher. Prévu pour deux personnes, on y trouve deux steaks de 180g, deux buns de Rachel’s Cake, deux parts de fromage de L’amie Paulette (Fourme, Rocamadour ou Saint-Nectaire), deux cornichons, de la fleur de sel et des sauces (mayonnaise, ketchup ou moutarde). Donc en gros c’est un kit à cheeseburger. Tous les produits sont bons. Et, le plus important, la viande est vraiment très bonne. C’est vraiment elle qui fait tout. Elle est juteuse et bien fondante et permet au burger de ne pas être trop sec. Parce que si il y a un point négatif c’est bien ça. L’ensemble est un peu sec. Le pain est très généreux mais le fromage beaucoup moins (du coup il faut vraiment prendre le supplément qui est proposé) et les sauces n’apportent pas suffisamment de matière. Ce burger manque d’un produit en plus pour être vraiment top. Soit d’une sauce maison un peu plus fat et originale que les trois de base, soit d’un légume comme de la tomate ou de la salade pour rafraîchir l’ensemble, soit d’un confit d’oignon ou encore d’une tranche de lard. D’ailleurs, au vue des parutions presse existantes, il semblerait qu’à son lancement le kit comprenait une tranche de pancetta en plus. C’est bien dommage de ne pas l’avoir conservée car ça permettrait au kit d’être plus abouti et de davantage justifier son prix.

Pièce du boucher, boucherie burger livraison à domicile paris

www.pieceduboucher.com
Kit burger : 22€ pour deux personnes.

Puce, le micro resto pour les appétits d’oiseau.

Puce se définit lui-même comme étant un bar à grignoter. Et effectivement on est clairement plus dans le registre gastronomique du bar à tapas que dans celui du restaurant. D’ailleurs, on retrouve à la carte les croquettes et les pimientos del padron, grands classiques des bars à tapas espagnols. Par contre les quantités sont tout de même moins généreuses que là-bas. Le rapport quantité-prix est d’ailleurs peut-être le seul problème de Puce. Pourtant je suis plus du genre à privilégier la qualité à la quantité, quitte à mettre la prix pour ça. Mais là, bien que les plats soient très bons, ils ne sont pas suffisamment dingues pour que l’addition passe comme une lettre à la poste à la fin. C’est surtout valable pour le midi ceci dit. Parce que le midi on attend souvent des formules économiques et on a envie de manger quelque chose de plutôt consistant pour tenir jusqu’au soir. Donc là, sachant qu’il faut compter en moyenne trois petits plats pour arriver à satiété, la note d’une vingtaine d’euros est un peu salée pour un déjeuner à picorer. Pour un soir, en revanche, Puce ça passe très bien car on se met en mode apéro. Et là on se partage un guacamole qui déchire servi dans un énorme mortier avec son pilon. Mais aussi de très bonnes boulettes de viande, des tostadas de poisson, de super couteaux aux herbes ou des coques à la citronnelle pour plus de fraîcheur. Ou bien encore une salade de quinoa aux agrumes ou des lentilles à la feta (mais ces salades végétariennes ne sont pour le coup vraiment pas assez copieuses par rapport à leur prix, elles mériteraient vraiment de faire au moins le double).

puce bar à grignoter, tapas à pigalle

Puce
1 rue Chaptal 75009 Paris – 09 53 48 29 75
ilovepuce.com