Le nouveau Café de la Jatte.

Le Café de la Jatte s’octroie une seconde jeunesse depuis quelques mois maintenant. L’énorme ossature de dinosaure suspendue au plafond de la salle -et qui a entre autres fait la réputation du lieu- est toujours là, la cuisine est toujours italienne et la grande terrasse bucolique et ultra reposante n’a pas bougé. Par contre, le patron a changé, le chef aussi et il fait maintenant parti des Restopartner. Ambiance plus dynamique, produits de meilleure qualité et plats plus créatifs, le nouveau Café de la Jatte c’est toujours le Café de la Jatte mais en mieux. En cuisine on trouve donc des produits frais et de saison et du full homemade. Ce qui donne -pour la carte estivale qui continue en septembre- un choix plutôt large de belles et bonnes choses. Avec par exemple en entrée, une burratina sur tomate ananas avec pesto de grenades et framboises du plus bel effet. Un blanc sur jaune sur rouge tout en féminité et en subtilité. Mais aussi des légumes marinés et grillés avec ricotta à l’origan qui ont tellement de goût et fondent tellement qu’ils réconcilieraient même les plus réticents avec les légumes. Et puis il y a aussi ce carpaccio de bar parsemé d’une brunoise de légumes, tout en finesse et fraîcheur, dont l’alliance du fondant et du croquant ne laisse vraiment pas indifférent. Pour ce qui est des plats, on trouve évidemment plusieurs pâtes et risottos. Comme les classiques linguines aux palourdes ou encore les végétariennes aux asperges, amandes et pesto verde. Mais on découvre aussi des choses plus originales comme cette grosse tuerie que sont les trofies -sorte de spätzle alsaciens- à la stracciatella et au confit d’aubergine et tomates. C’est fondant, c’est crémeux, c’est goûteux. On aime. On adore même. Quant, enfin, à la carte sucrée, les grands classiques italiens que sont le tiramisu et la pannacotta répondent à l’appel. Mais, pour une note un peu plus légère, on plongera plutôt sa cuillère dans les fraises à la ricotta fraîche et aux zestes de citron vert.

nouveau Café de la Jatte Neuilly

Le Café la Jatte
Membre de Restopartner
60 Boulevard Vital Bouhot, 92200 Neuilly-sur-Seine
01 47 45 04 20
cafejatte.com

Le nouveau bar à manger de la rentrée.

gravity bar tapas cocktails rue des vinaigriers parisLa rue des Vinaigriers n’arrête décidément pas de booster sa coolitude. C’est maintenant au numéro 44 qu’il va falloir marquer l’arrêt, le Gravity Bar, dont l’ouverture officielle se fera mardi 1er septembre, y ayant pris place. Et le Gravity Bar c’est quoi ? Le Gravity Bar c’est un petit espace plutôt intimiste dans lequel trône un majestueux bar magnifiquement mis en valeur par des planches de médium brut qui servent non seulement d’étagères mais qui habillent surtout le mur et le plafond du lieu.

On est donc ici dans un bar à cocktails où l’on peut également grignoter tapas et assiettes. Les cocktails sont classés en quatre catégories faisant écho au nom du lieu : désorientation, apesanteur, sueurs froides et exaltation. Et tous ces cocktails semblent être tout droit venus de l’espace tellement les ingrédients qui les composent sont énigmatiques. Donc à moins d’être expert ès spiritueux, il faut avoir un peu l’âme d’un aventurier pour y goûter. Du coup, l’aventurière qui sommeil en toi s’est jetée à corps perdu dans le Capre ou pas Cap’. Et l’aventurière n’a pas regretté sa témérité. Composé de Xéres Lustau Amontillado, Umami (une vodka), Velvet Falernum, grenadine maison et jus de citron jaune, ce cocktail est une pure merveille. Rien que ça oui. À tel point que tu l’as presque bu cul sec. Mais à 12€ le verre c’est ta raison qui t’a poussée à prendre le temps de le déguster (et par prendre le temps tu veux dire 7 minutes au lieu de 30 secondes hein).

Et pour accompagner cette merveille liquide, deux petites merveilles solides. Encore des merveilles oui. Un mini burger de lieu noir d’abord. À la base tu en avais juste pris un à partager, mais tu l’as tellement kiffé que tu en as recommandé un, rien que pour toi cette fois. Ce burger est hyper simple, mais sa sauce est tellement bonne qu’il ne lui faut rien de plus pour être parfait. Quant à l’autre immense plaisir gustatif, il s’agit des gougères à la crème de chorizo. Non seulement la pâte des choux est tout comme il faut mais la crème de chorizo est juste magnifique !

gravity bar tapas chic cocktails rue des vinaigriers paris
gravity bar tapas burger cocktails rue des vinaigriers paris

Gravity Bar
44 rue des Vinaigriers 75010 Paris

Le mafé burger de l’Échoppe.

mafé burger de l'échoppe au beurre de cacahuète

On connaissait le beurre de cacahuète. Qu’on aime. On connaissait aussi le bagel au beurre de cacahuète. Qu’on adore. Mais on ne connaissait pas encore le burger au beurre de cacahuète. Et alors là, quand deux passions culinaires bien fat comme ça se rencontrent, c’est du costaud. Ce burger assez improbable se compose d’un pain artisanal maison, d’un steak de boeuf (au choix en 125g, 190g ou 250g), d’un concassé de tomates et échalote, de salade et d’une sauce au beurre de cacahuète. Et il est accompagné de frites maison et ketchup maison aussi (une vraie tuerie ce ketchup d’ailleurs). Et le moins qu’on puisse dire c’est que l’ensemble tient bien au corps, très bien au corps. On peut même dire que c’est un poil sec. Malgré tout, on kiffe et on n’en laisse pas la moindre graine de sésame !

L’Échoppe de Paris
16 rue Léon Frot 75011 Paris
www.echoppedeparis.fr
Sur place, en livraison ou à emporter.
Mafé burger : 13€ en 125g