Déguster à Montmartre.

Les chefs marquent de plus en plus leur territoire. A l’instar de Grégory Marchand avec la rue du Nil ou de Bertrand Grébaut avec la rue de Charonne, Antoine Westermann a investi la rue Lepic. D’abord avec son restaurant Coq Rico spécialisé dans les volailles haut de gamme, face au moulin de la Galette. Puis, avec La Dégustation sur le trottoir d’en face à quelques mètres de là.

C’est un restaurant atypique

La Dégustation est un peu ovni dans Montmartre. C’est un bar à champagne, une épicerie fine et un comptoir à déguster de très bons et élégants petits plats cuisinés face à nous. C’est donc un endroit plutôt chic. Et le truc cool c’est qu’il n’y a pas de « mais ». La Dégustation n’est pas chic mais pas donné. La Dégustation est chic et accessible. Et ça, à tout juste 500 mètres du Sacré Coeur. La plupart des restaurants situés près de la place du Tertre proposent une cuisine française traditionnelle dans une atmosphère conviviale et bon enfant. Et si on veut être au calme avec son amoureux ce n’est pas toujours l’idéal. La Dégustation est donc parfaite pour ça. Un déjeuner, un brunch, un apéro ou un dîner (car La Dégustation s’adapte à tous les moments de la journée) avec du champagne et sa date !

& c’est un restaurant gourmand

En venant le midi à La Dégustation on pourra y manger les produits traiteur du chef comme une super terrine de volaille maison. Mais également des hors d’oeuvres snackés comme une coquille Saint-Jaques sur crème d’artichauts et citron vert (très bon) ou un oeuf bio au plat et jambon affiné. Mais on pourra également y déguster des plats aussi variés qu’un thon pané aux graines de sésame avec une purée de potiron au curry, une tartine de hampe Black Angus et roquette (T.U.E.R.I.E.), un burger ananas et foie de canard ou encore une choucroute au champagne façon Westermann. Et tout cela accompagné de plusieurs références de champagnes et crémants au verre.

la Dégustation, restaurant comptoir chic à Montmartre

La Dégustation
93 rue Lepic 75018 Paris – 01 46 06 25 20
M. Abbesses ou Lamarck – Caulaincourt

« À l’ancienne » au Petit Marguery.

Volaille, porc, boeuf, veau et parfois agneau. Puis poisson, crevettes et noix de Saint-Jacques. Hormis ces grands classiques, rien de bien atypique à la carte de la plupart des restaurants. Du coup, au même titre que les légumes moches ou oubliés qui ont fait leur grand come-back, les viandes oubliées sont en train de revenir sur le devant de la scène. Par contre, il ne faut pas les déguster n’importe où car elles demandent un vrai savoir-faire. Parce qu’autant des pâtes à la bolo ratées ça peut passer, autant une tête de veau ratée c’est vraiment plus compliqué à avaler.

C’est un restaurant atypique

Au petit Marguery aucun risque que les plats soient ratés. Ce restaurant ne surfe pas sur une quelconque tendance food, lui, les abats, le gibier et tous les plats de nos arrières-mères, il en a fait sa spécialité depuis des dizaines et des dizaines d’années. C’est un vrai voyage dans le temps culinaire.

& c’est un restaurant gourmand

Tous les plats sont faits maison et préparés à partir de produits frais. Parmi les spécialités de saison tu peux donc trouver : des asperges violettes de l’Hérault avec un croustillant d’escargots Petit-gris à l’ail des ours. Une poêlée de cuisses de grenouilles en persillade -c’est tellement rare de trouver de la grenouille dans des restaurants autres que chinois, que tu commandes ce plat sans hésiter-. Un lapin farci à la brousse de brebis et tomates confites -enfin une recette qui diffère du sempiternel lapin à la moutarde-. Une tête de veau sauce ravigote. Un foie de veau à la Lyonnaise et fricassée de fèves. Mais aussi ses ris de veau dorés au sautoir avec une fondue d’épinards et une sauce au citron vert. Tout est vraiment bon et très généreux. L’assiette de ris de veau (qui nécessite un supplément de 10€) est extrêmement impressionnante tellement il y en a et qu’ils sont gros ! En dessert tu es sur du plus classique, mais le soufflé au Grand-Marnier (très généreux en Grand-Marnier) vaut le coup de petite cuillère !

Au Petit Marguery, restaurant traditionnel français. avenue des Ternes Paris gambas ris de veau
Au Petit Marguery, restaurant traditionnel français. avenue des Ternes Paris
Au Petit Marguery, restaurant traditionnel français. avenue des Ternes Paris gambas ris de veau lapin farci soufflé grand marnier

Au Petit Marguery – Rive Droite
64 avenue des Ternes 75017 Paris – 01 45 74 16 66
M. Ternes
petitmarguery-rivedroite.com

#Top : 10 brunchs de grands hôtels parisiens.

10 brunchs d’hôtels de luxe

Le brunch du Safran à l’hôtel du Collectionneur.

Buffet varié proposé le dimanche de 12h30 à 15h pour 65€ (75€ avec 1 coupe de champagne).

Le brunch de l’hôtel De Sers.

Buffet varié bio servi le dimanche de 11h30 à 15h30 pour 69€.

Le brunch de l’hôtel Molitor.

Buffet varié franco-méditerranéen à déguster le dimanche de 12h30 à 15h pour 75€ avec une coupe de champagne.

Le brunch de la Cuisine au Royal Monceau.

Buffet franco-méditerranéen (dont viennoiseries et pâtisseries de Pierre Hermé) + une préparation d’oeuf au choix à la carte. Le de samedi de 12h30 à 15h30 pour 78€ et le dimanche en version « royal » de 12h à 15h30 pour 120€.

Le brunch du Mandarin Oriental.

Buffet varié franco-nippo-méditerranéen + un plat au choix à la carte à découvrir le dimanche de 12h30 à 15h30 pour 88€.

Le brunch du Fouquet’s Barrière.

Buffet varié franco-méditerranéen proposé le dimanche de 12h30 à 15h30 pour 89€.

Le brunch de La Bauhinia au Shangri-La.

Brunch franco-asiatique avec buffet varié + une préparation d’oeuf et un plat à la carte servi le samedi et le dimanche de 12h à 15h pour 92€ (110€ avec une coupe de champagne).

Le brunch des Orchidées au Park Hyatt.

Buffet varié + un plat à la carte à déguster le dimanche de 12h30 à 15h pour 94€ avec une coupe de champagne.

Le brunch du bar Les Heures au Prince de Galles.

Buffet varié (dont les plats de Stéphanie Le Quellec changent toutes les semaines) à découvrir le dimanche de 12h à 15h pour 103€.

Le brunch « Haute Couture » du Plaza Athénée.

Brunch (avec viennoiseries signées Christophe Michalak) servi à table du samedi au mercredi de 11h à 13h pour 110€ avec une coupe de champagne.