Shingané, un des meilleurs restaurants coréens de Paris.

Pour planter l’décor

En janvier ta CB prend des congés. Entre Noël, le Nouvel An, la semaine au ski et les soldes, ton compte a été en hypertension aigüe. Une bonne dose de repos s’impose. Du coup, les restos sont proscrits et le système D prescrit. Mix de conserves planquées au fond du placard et de surgelés. Overdose de spaghetti, fusilli et rigatoni agrémentés de bolo, carbo ou pesto. Et quand finalement tu n’as plus rien à te mettre sous la dent et la flemme d’aller faire les courses, tu retournes au resto. Mais pas très cher bien sûr !

C’est un restaurant atypique

Un restaurant coréen en-soi ce n’est pas hyper atypique certes. En tout cas plus tant que ça depuis l’année dernière. N’empêche que ça reste quand même moins répandu que les restos japonais ou même thaï. Et ce qu’il y a de bien chez Shingané c’est que tu n’y trouves quasiment que des spécialités coréennes. Des boissons (chaudes ou froides, alcoolisées ou pas), aux entrées, plats et desserts, tu es sûre de découvrir des choses nouvelles et originales.

& un restaurant gourmand

Tu commences par un jus de cannelle histoire de t’ouvrir l’appétit. Un goût vraiment bien présent mais un peu trop sucré pour toi. Tu continues avec des crêpes coréennes. Moelleuses et croustillantes à la fois. Mais pas hyper pratiques à manger avec des baguettes ! Tu passes ensuite au barbecue coréen de boeuf. Servi avec du kimchi, des champignons, des courgettes et des racines de lotus marinés. Gros coup de coeur pour le lotus d’ailleurs. Cette version du barbecue est vraiment top car il est directement intégré dans la table. Tu soulèves une trappe et coucou le barbecue. Du coup ça ne fume pas, ça ne te chauffe pas la tronche et tu ne sens pas mauvais quand tu ressors ! Le bonheur. Tu termines enfin ton repas par un très délicat thé au blé accompagné d’un gâteau de riz gluant au thé vert farcis d’une pâte de haricots rouges très fondante. Tu trouves souvent la pâte trop ferme mais celle-ci est parfaite.

Le plus

Shingané ne paie pas de mine d’extérieur mais la déco intérieure est vraiment agréable et dépaysante. Et les toilettes sont à ne surtout pas manquer ! Et oui jusqu’à présent ce sont les toilettes les plus exotiques dans lesquels tu sois allée. Orchidées, galets et bambous sont au rendez-vous. Pipi zen garanti !

Shingané - très bon restaurant coréen - Gambetta, Paris.

Shingané – 63 avenue Gambetta 75020 PARIS – 01 43 15 65 11 – www.shingane.fr
> menus de 16,50€ à 33€

L’Atelier de Maître Albert, une rôtisserie gastronomique.

Pour planter l’décor

Un dîner dans un restaurant de Guy Savoy ça faisait un moment que tu en avais envie. Alors quand tu as vu l’offre sur Voyage Privé pour un dîner à -43% à L’Atelier de Maître Albert, l’un de ses restaurants, tu n’as pas hésité.

C’est un restaurant atypique

Parce que c’est une rôtisserie. Et la rôtisserie tu la vois. Elle n’est pas cachée dans la cuisine mais mise à l’honneur dans la salle de restaurant. Tu vois donc toutes les viandes suspendues en train de tourner et de dorer. Ca donne un charme très particulier à la pièce. La grande cheminée qui trône renforce l’atmosphère chaleureuse du lieu.

& un restaurant gourmand

Parce que dans ton menu spécial tu avais droit à :
– une coupe de champagne accompagnée de gougères au fromage et rondelles de saucisson,
– une entrée (soupe froide de fenouil et champignons marinés),
– un poisson (rascasse à la plancha, jus pistou et parmentier aux herbes),
– une viande (magret de canard et courgettes en deux cuissons). Tu as particulièrement adoré la cuisson du magret et sa sauce juste ouf.
deux desserts accompagnés d’un verre de pinot gris (terrine de pamplemousse sauce au thé et choco-pralin feuilleté et sorbet cacao,
- une bouteille de vin rouge (pour 2),
- un café.

Finalement

Un menu aussi complet, avec un niveau de service au top, pour ce prix là, tu n’hésites pas. Ca reste rare mais pour un anniversaire, L’Atelier de Maître Albert, c’est parfait.

L'Atelier de Maître Albert GUY SAVOY

L’Atelier de Maître Albert – restaurant avec Guy Savoy – 1 Rue Maître Albert 75005 Paris – 01 56 81 30 01 – www.ateliermaitrealbert.com
> offre à 69€ au lieu de 119€ via voyageprivé.com

Manger un steak de zèbre à Paris.

Pour planter l’décor

Végétariens et défenseurs de la cause animale s’abstenir. Fans du Roi Lion aussi. À l’Oga la viande est à l’honneur. Et de la viande pour le moins surprenante….

C’est un restaurant atypique

L’Oga, c’est un restaurant exotique. Exotique par sa décoration verdoyante et ses trophées de chasses. Exotique aussi par sa carte. Antilope, kangourou, autruche et bien sûr zèbre sont au menu.

& un restaurant gourmand

Passé l’instant où tu te dis « je ne pourrai jamais manger ça ! », tu commandes un steak de zèbre. Il est mariné au thym et servi avec des légumes à l’indienne. L’assiette est très soignée. Les légumes sont très relevés et présentés dans une feuille de bananier. Quant à la viande, elle est extrêmement fondante. Pour la cuisson tu n’as le choix qu’entre bleu et saignant. C’est un peu déstabilisant lorsque tu as l’habitude de la manger bien cuite. Mais finalement ça passe très bien.

Le moins

Est-ce que c’était parce qu’il y avait un anniversaire avec un groupe de 10 personnes ou pas mais ton repas était hyper bruyant.

Le plus

7 brunchs différents sont proposés. Chaque dimanche un pays différent est à l’honneur dans l’un des brunchs.

L'Oga - restaurant world food - Paris

L’Oga – 82 Rue Jean Pierre Timbaud 75011 Paris – 01 43 57 60 15 – loga-resto.com
> Formules E/P ou P/D à 28€ et E/P/D à 36€
> vidéo de présentation du restaurant sur restovisio