Le BAT – Le bar à tapas et tartares gastro pour l’apéro.

Pour planter l’décor

Le phénomène des bar à tapas à la française ne s’arrête plus. Il faut dire -qu’à Paris en tout cas- tu termines de bosser assez tard et que lorsque tu veux voir tes potes après le taf tu as toujours une faim de dingue. Pour autant tu n’as ni spécialement l’envie, ni le temps, ni l’argent pour aller tout le temps au restaurant. Grignoter des trucs à partager en buvant un verre est donc une super option.  Par contre, les chips et cacahuètes ça va bien pour les pots de départ au boulot mais lorsque tu dépenses de l’argent pour manger, tu veux que ça soit pour du bon et du beau. D’où l’explosion des tapas à tendance gastronomique.

C’est un restaurant atypique

Le truc très cool au BAT c’est sa formule Happy Tapas. Pour 9€ tu as un tapas semi gastro + 1 verre de vin ! Et en terrasse s’il vous plaît ! Le BAT, c’est donc un peu le bon plan de l’été pour l’apéro d’après boulot.

& un restaurant gourmand

Le BAT met les grands plats dans les petits ! À la carte ce sont de vrais plats cuisinés qui te sont proposés en format miniature. Donc non seulement ça te permet de manger une vraie cuisine sans y laisser un bras mais en plus tu peux goûter à plus de choses. Au choix, des petits plats chauds et froids, salés et sucrés  : croquettes de veau et condiment piment doux ; raviolis de févette et féta avec bouillon tomate et combawa ; tartare de bar et petits pois avec menthe et galanga ; salade de poulpe, pomme de terre et chorizo au piment ; soupe froide de poivrons et framboise avec un cake au citron de Menton… que de bonnes et jolies choses plus appétissantes les unes que les autres.

Le BAT – 16 boulevard Montmartre 75009 Paris – 01 42 46 14 25 – M. Grands Boulevards
Happy Hour de 19h à 20h : 1 tapas + 1 verre de vin = 9€
www.le-bat.com

Le BAT, bar à tartares et tapas français. Restaurant - Paris

L’excellente Mauvaise Réputation.

Pour planter l’décor

La saison de la chasse aux terrasses est bel et bien ouverte. Pour ce faire, tu commences par cibler un quartier qui te plaît. Ensuite, regard affûté et iphone rangé, tu commences à rôder. Après plusieurs aller-retours, tu flaires enfin ta proie. Elle est grande, elle est mignonne, elle est dans une rue piétonne et la bouffe a l’air bonne. Elle est parfaite ! Tu t’arrêtes et, juchée sur le trottoir d’en face, tu guettes les derniers coups de fourchette des personnes attablées. Tu repères enfin une place, et, telle une guerrière, tu jettes ton sac à main sur la première chaise qui se libère. C’est gagné, tu peux maintenant profiter de ta soirée.

C’est un restaurant atypique

Un restaurant sympa avec une grande terrasse dans une rue calme en plein Montorgueil où l’on mange bien pour pas trop cher, ça semble presque utopique. Pourtant ça existe. Et ça existe à La Mauvaise Réputation.

 & un restaurant gourmand

À la carte de La Mauvaise Réputation, une cuisine bistrot créative. En entrée, le saumon mariné aux baies roses, piquillos et sorbet avocat est vraiment top. La glace à l’avocat -fraîche et crémeuse- est une révélation ! En plat, le tartare d’agneau à la marocaine et pommes pont-neuf est épicé et surprenant. Quant à l’espadon mi-cuit, mousseline de carottes, chou pak choï et giroles, il est bon et ultra copieux. Enfin, le macaron à la rose, framboise et litchi est plus classique mais agréable et il n’est surtout pas lourd du tout.

La Mauvaise Réputation, un restaurant très sympa au niveau de Montorgueil à Paris.

La Mauvaise Réputation - 28 rue Léopold Bellan 75002 Paris ‎- M. Sentier / Etienne Marcel – 01 42 36 92 44 – www.lamauvaisereputation.fr
Formules soir : 28€ E+P ou P+D et 35€ E+P+D

Clamato, la bistronomie marine miniature made in Bertrand Grébaut.

Clamato, la table marine et sans réservation de Bertrand Grébaut.

Pour planter l’décor

Les cabanes de pêcheurs ont le vent en poupe depuis quelques temps déjà à Paris. Tout le monde est en quête de son petit coin iodé pour se ressourcer. Bertrand Grébaut aurait donc eu tord de s’en priver. Après son Septime fraîchement étoilé, il te propose, avec Clamato, une échappée marine en mode bistrot plutôt décontracté.

C’est un restaurant atypique

Clamato c’est une cabane en bois -verte et bleu canard- lumineuse avec ses baies vitrées et conviviale avec son comptoir. Clamato c’est aussi un mash-up de deux grandes tendances actuelles. Celle des tapas chics d’un côté et celle des bars à huîtres et produits de la mer de l’autre. Et c’est réussi !

& un restaurant gourmand

À la carte tu trouves entre autres : différentes variétés d’huîtres, des accras de crabe -très bons-, une bresaola de thon avec betterave et basilic -magnifique et la bresaola est bluffante-, un haddock avec pomme de terre et moutarde, un maquereau avec choucroute de navet et chou frisé, une dorade marbrée avec radis noir et coriandre, des coques avec butternut et curcuma frais -la butternut était trop ferme à ton goût-, une mandarine givrée et noisettes -l’accord est canon- et, le meilleur pour la fin, une tartelette au sirop d’érable vraiment mortelle ! Il faut que tu comptes environ trois assiettes par personne pour être calé. L’idée étant évidemment de les faire tourner autour de la tablée.

Le plus et le moins

Contrairement à Septime -où il faut absolument réserver 3 semaines avant-, Clamato ne prend pas de réservation. Tu dois y venir tôt en espérant très très fort y trouver une table ou un bout de comptoir de libre.

 

Clamato - 80 rue de Charonne 75011 Paris – 01 43 72 74 53 – Pas de réservation – Plats de 7 à 21€ – septime-charonne.fr