Le dîner surprise de Septime.

Pour planter l’décor

C’est bientôt le jour de ton PACS. Pour l’occasion tu veux faire les choses bien en emmenant dîner ton mec dans un bon restaurant. Tu penses tout de suite à Septime. Prévoyante tu appelles quelques semaine à l’avance pour être sûre d’avoir une table. Et là on te réponds « désolé il faudra rappeler 15 jours avant la date que vous désirez, on ne prend aucune réservation plus tôt. » Non mais sérieusement, qu’est-ce que c’est que cette mode relou des restos inréservables plus de deux semaines à l’avance ?! Enfin bref, tu rappelles donc 15 jours plus tard pour qu’on te dise finalement « désolé c’est complet pour cette date. » What ????? Hyper déçue tu as donc du trouver un plan B pour ton dîner. Par contre tu voulais quand même manger au moins une fois dans ce restaurant. Tu as persévéré. Et après deux mois d’acharnement tu as finalement réussi à booker une table.

C’est un restaurant atypique

Hormis le fait que cet endroit attire la curiosité car il est sur toutes les lèvres, sur tous les blogs, dans tous les magazines, dans tous les guides et que c’est encore plus la folie depuis que Beyoncé et Jay-Z y ont mangé, cet endroit a un concept original. Pour le dîner, Septime propose un menu unique et surtout surprise. Tu sais ce que tu vas manger uniquement lorsque le plat arrive sous tes yeux. Bien sûr on te demande d’abord si il y a des choses que tu ne manges pas ou que tu n’aimes vraiment pas, histoire qu’il n’y ait aucune déception. Et le menu change tous les jours en fonction du marché donc c’est chaque soir une surprise différente.

& un restaurant gourmand

Le menu surprise de Septime se compose de 6 plats. 2 entrées, 1 plat de poisson, 1 plat de viande, 1 avant dessert et 1 dessert. Au menu du jour tu avais :
• une première assiette avec seiches grillées, eau de tomate, oignons rouges pickles et  lard de Colonnata. Très original et hyper bon. 
• ensuite une jolie assiette avec champignons poêlés, aubergine pickles et pâte d’amande. Surprenant.
• en poisson tu avais un lieu jaune de ligne avec velouté de cresson, tapenade d’olive noires et chou. Cette feuille de chou posée sur le poisson juste blanchie et poêlée restera à jamais gravée dans ma mémoire !
• en viande tu as eu droit à une superbe pintade du Périgord avec légumes racines, jus au thym et faisselle de vache. Au top, le plat que tu as préféré.
• côté sucré, tu as d’abord eu une glace aux feuilles de figuier et figue fraîche. La glace a une texture et un goût surprenant et vraiment bon.
• et enfin une glace aux herbes, pêches rôties et shortbread. Un dessert équilibré tout comme il faut pour finir parfaitement le repas. 

Le moins

Bien sûr l’incroyable patience dont tu dois faire preuve avant de réussir à avoir une table. Mais ça vaut le coup de persévérer !

Restaurant bistronomique Septime à Paris 11e

Septime - 80 rue de Charonne 75011 Paris ‎- 01 43 67 38 29 – septime-charonne.fr
Menu carte blanche à 58€

Superbe dîner au Galopin.

Pour planter l’décor

L’enfer : Arriver affamée au restaurant, demander la carte et recevoir quelque chose qui s’apparente plus à un dictionnaire qu’à un menu. 30 minutes et 15 pages plus tard, impossible de savoir quoi choisir. Du coup prendre quelque chose au pif. Et paf être déçue.
Le paradis : Arriver affamée au restaurant, avoir sur sa table une feuille présentant l’unique menu du soir, ne pas avoir besoin de réfléchir et se laisser servir sans rien dire.

C’est un restaurant atypique

Le Galopin propose un menu dégustation unique avec sept plats qui changent tous les soirs. Tu n’as donc pas ton mot à dire, ici c’est le chef qui décide de ce qu’il y aura dans ton assiette, en fonction des saisons et au gré de ses inspirations. C’est pour ça que tu ne viens pas au Galopin par hasard. Tu y viens pour rencontrer la cuisine de Romain Tischenko parce que tu lui fais confiance pour te faire plaisir. Et dieu sait qu’en général tu ne fais pas facilement confiance à un mec que tu ne connais pas lorsqu’il s’agit de te satisfaire.

& un restaurant gourmand

Au menu du jour :
2 petits plats pour amuser ta bouche : Féta, herbes et framboise écrasée. Une assiette qui t’annonce d’emblée la couleur, ici ça envoie. Puis une bolinette de gaspacho de tomates bien frais dans lequel nage de l’anguille fumée.
1 entrée très remarquée : un tartare de veau de lait avec salicornes et radis magnifiquement mis en scène.
2 plats en mode battle terre-mer difficile à départager : un thon blanc avec courgettes, pamplemousse et purée de brocolis. Tu n’as jamais vu un thon aussi beau à regarder et encore moins à manger. Face au thon, un cochon basque aux girolles. Une tuerie. Tu te dis d’ailleurs que si tous les porcs que tu rencontres pouvaient devenir aussi élégants que celui-ci, alors le monde serait vraiment plus beau.
2 desserts dont tu aurais bien repris une cuillère : fraise & huile d’olive et enfin pêche, ricotta & cerise.
>>> Petit conseil si tu aimes le vin : laisse Maxime (le beau brun derrière le zinc) choisir pour toi la référence qui accompagnera le mieux ton plat.

Le plus

Il règne au Galopin une atmosphère hyper décontractée. Ce restaurant étant le bébé des deux frères, Romain et Maxime Tischenko, ce n’est pas si étonnant que tu t’y sentes un peu comme à la maison.

Restaurant le Galopin des frères Tischenko

Le Galopin - 34 rue Sainte-Marthe 75010 Paris ‎- 01 42 06 05 03 – le-galopin.com
Menu dégustation unique du soir en 7 plats à 46€

Des tapas de roi au Dauphin.

Pour planter l’décor

« Bonjour ! Alors moi je ne prendrai pas la formule entrée-plat-dessert comme mes copines mais plutôt deux entrées et du fromage. Et je prendrai tout en même temps s’il vous plaît ! » « Euuuuh…. vous êtes sûre ?! » « Bin oui je suis sûre !!! » « Ok, comme vous voulez… » Si t’en as marre de passer pour la nana bizarre, et accessoirement relou, quand tu vas au restaurant, le concept du Dauphin devrait beaucoup te plaire.

C’est un restaurant atypique

Plus chics que des tapas et moins copieuses qu’un plat principal, les assiettes au gabarit réduit signées Inaki Aizpitarte ont de quoi ravir les appétits curieux. Classiques remastérisés, créations originales et produits rares aux noms barbares sont à l’affiche. Le large choix et le principe de ne pas se la jouer perso mais de partager les assiettes te permettent de goûter à beaucoup de saveurs et de produits différents. C’est top.

& un restaurant gourmand

Tu as enchaîné : un tartare de secreto fumé (surprenant puisqu’il s’agit de porc cru avec un goût de flammekueche) / puis une assiette de petits pois, fèves, cacao et gelée d’asperges (le jeu des textures croquantes-fondantes est très sympa mais tu n’as pas beaucoup retrouvé les goûts du cacao et de l’asperge) / ensuite une association de courgettes jaunes, beignet de fleurs de courgette au fromage fumé et citrons confits (ton meilleur plat, une vraie tuerie) / arrive ensuite la barbue aux asperges blanches et beurre de câpres / un fish’n’chips très revisité / des encornets à la plancha ultra fondants / et pour finir un baba au rhum vraiment au top et des profiteroles très peu sucrées mais très chocolatées (la chocolat t’étant servi séparément tu doses comme tu veux).

Le moins

Dès 20h30 le petite salle du Dauphin est complètement bondée. Du coup ça devient hyper bruyant et le service plutôt lent.

Le plus

Le décor ne te laisse pas indifférent. La salle est habillée de marbre de la tête aux pieds. Quant aux miroirs et au bois, ils viennent compléter cette tenue épurée à tendance suédoise.

LE DAUPHIN RESTAURANT Inaki Aizpitarte Paris

Le Dauphin - 131 avenue Parmentier 75011 Paris ‎- 01 55 28 78 88 – www.restaurantledauphin.net
Assiettes entre 5 et 24€