Spécialités argentines à La Recoleta au Manoir.

Pour planter l’décor

Carreaux en faïence blancs biseautés, plaque émaillée avec noms de stations et néon lumineux. La Recoleta ce n’est pas une station de métro mais un bar / restaurant argentin !

C’est un restaurant atypique

Parce que c’est un restaurant de cuisine argentine spécialisé dans les viandes. 

& un restaurant gourmand

Une jolie carte avec : une Ojo de Bife (noix d’entrecôte de 250g), un Bife de Lome (filet de boeuf de 200g) ou La Parrillada, un assortiment de viandes pour 2 personnes composé d’une entrecôte, de boudin noir, de ris de veau, de rognons et de chorizo servi avec salade et Humita (un gratin de maïs). L’entrecôte est hyper fondante ; le boudin très parfumé et pas gras ; le chorizo au top, les ris de veau tu n’en laisses pas une miette ; les rognons tu as définitivement du mal avec ; et le gratin de maïs c’est la révélation de ton repas ! C’est une tuerie. La texture, le petit goût sucré, tout est top. Tout ça arrosé d’un bon Malbec, c’est parfait.

Le plus

La Recoleta au Manoir propose une formule à emporter : burger maison au choix + frites maison + canette pour 9,50€.

La Recoleta au Manoir. Restaurant / Bar Argentin - Paris

La Recoleta au Manoir – 229 avenue Gambetta, 75020 Paris – 01 43 61 38 47
Le restaurant a déménagé au 119 avenue de Villiers dans le 17e
> E/P/D à la carte de 25 à 45€
www.larecoleta.fr

Manger tout cru chez Macraw.

Pour planter l’décor

Crudivorisme : communément appelé alimentation vivante, est une pratique alimentaire qui consiste à se nourrir exclusivement d’aliments crus et souvent issus de l’agriculture biologique.

C’est un restaurant atypique

Parce que chez Macraw, le resto du jeune et beau Jeremy, la carte n’est quasiment composée que de plats crus. Ils sont proposés en formule entrée ou plat principal, à consommer sur place ou à emporter

& un restaurant gourmand

Parce que les assiettes sont très bien présentées, les assaisonnements sont au top et les produits hyper frais et fins. T’as le choix entre pas mal de choses comme un tartare de céleri à la vanille. Un ceviche de boeuf au piment Sambal. Le meilleur moment du repas, et plus grosse surprise surtout étant donné que tu n’es pas vraiment adepte de viande crue. Tu as aussi tartare de canard et fois gras au balsamique. Un sashimi de saumon à l’huile de noisette ou une daurade marinée à la mangue et poivre long de Java.

Le moins

Sans hésiter, l’agencement du restaurant. T’arrives par une petite terrasse couverte, plutôt sympa, et quand tu entres tu te demandes si tu ne t’es pas trompée d’endroit. Tu te croirais bien plus dans une sandwicherie que dans un resto qui sert une « gastronomie de haut vol » comme t’as pu le lire. La faute aux deux comptoirs réfrigérés à l’entrée dans lesquels sont entreposés et conservés des produits qui ont l’air de servir à l’élaboration des plats. A la limite ça aurait pu être rigolo et appétissant de les utiliser pour y mettre en scène les plats proposés à la carte.

Macraw, restaurant où on mange du cru - Montparnasse

Macraw – 31 boulevard du Montparnasse 75006 Paris – 01 45 44 55 55 – www.macraw.fr
> Formules : déjeuner à 12 et 19€ – After work de 7 à 14€ – E/P/D à la carte : de 24 à 43,5€
LE RESTAURANT A FERMÉ SES PORTES.