Tea time corsé au W bar.

Pour planter l’décor

Thé avec de la glace (très bon), thé avec du lait (très bof), thé avec du café même (très beurk). Tu pensais avoir fait le tour des différentes façons d’accommoder le thé. Et bien non.

C’est un bar atypique

Au W Bar tu trouves toute une gamme de cocktails à base d’alcool et de thé chaud ou thé froid. Tu as donc ton petit sachet qui infuse tranquillement dans ton Cointreau, ton Baileys, ton rhum ou ton whisky.

& un bar gouleyant

Tu as commandé l’English Breakfast Etonnant. Un thé Breakfast Intense de Pascal Hamour, infusé dans du Baileys. Très bon. Et ce qui est bizarre, c’est que l’association n’est justement pas bizarre en bouche. Pourtant tu sens bien le thé et l’alcool, mais ils se marient très bien ensemble ! Tu as aussi voulu boire une gorgée du Herbs & Honey Hilarant à base de thé aux herbes Bistrotea, de zestes de citron et de whisky. Mais ce fut déjà une gorgée de trop. Tu n’aimes pas le whisky et il est très présent donc forcément ça ne pouvait pas te plaire. Question de goûts.

Le moins

L’ambiance est vraiment très lounge et du coup pas très chaleureuse. Faut aimer. Toi pas trop.

Le plus

Les mini Oréos trop chouki apportés avec les boissons !

W bar, bar de l'Hôtel W - Opéra, Paris

W Bar Opéra – 4 rue Meyerbeer, 75009 Paris – 01 77 48 94 94 – wparisopera.fr
Cocktails au thé à 12€

Le Sherry Butt et ses cocktails insolites au whisky.

Pour planter l’décor

Le whisky a priori ça ne t’inspire pas des masses. Ca te rappel surtout tes soirées étudiantes où tu allais en boîte. Tout le monde prenait une bouteille de whisky en conso commune. Sauf que personne n’aimait vraiment ça. Donc tout le monde prenait du coca et du sirop de fraise pour bien camoufler le goût. Autant dire que du whisky il ne restait plus grand chose. Mais ça c’était avant d’aller au Sherry Butt. Maintenant tu as une toute autre vision du whisky.

C’est un bar atypique

La star c’est donc le whisky au Sherry Butt. Et outre des dégustations de l’alcool brut, tu peux t’initier au whisky via la carte des cocktails. Si vraiment tu n’en es pas une fan à la base, ça te permet d’appréhender la chose de manière douce et un peu détournée. Et il y a des chances pour que tu te surprennes à aimer ça.

& un bar gouleyant

Les cocktails, aussi étranges qu’ils puissent paraître, sont vraiment bons. Subtils, chics, justement dosés et parfumés. Le Lampone di modena (scotch whisky, sherry, sirop de framboise-balsamique, citron, ginger ale) est clairement ton préféré. L’incroyable sirop framboise-balsamique réalisé sur place, avec son nez de balsamique très puissant et son goût sucré et acidulé de framboise très présent, y est sûrement pour beaucoup. Par contre celui qui t’a le plus surprise est sans conteste le Goldenight (cognac, liqueur de tabac, sirop de café, absinthe, poudre d’or). Un vrai goût de tabac et de la vraie poudre d’or trop jolie dans le verre !

Le moins

N’ouvre pas avant 18h (et pas avant 20h le dimanche et le lundi).

Le plus

Les dimanche et lundi soirs, pour 30€ tu as une formule pour t’initier au whisky avec une dégustation de deux références, un cocktail et un foie gras infusé au whisky.

Sherry Butt - Bar à cocktails au whiskySherry Butt - Bar à cocktails au whisky

Sherry Butt – 20 rue Beautreillis, 75004 Paris – 09 83 38 47 80 – facebook.com/sherrybuttparis
> Cocktails à partir de 12€

Un labo à cocktails bien planqué.

Pour planter l’décor

Tu franchis la porte de l’arrière salle de la Candelaria comme si tu t’aventurais dans un obscur laboratoire secret. Le laboratoire d’un druide qui préparerait une potion magique. Sauf qu’ici pas de tête de grenouille, d’oeil de vipère ou de bave d’escargot. Mais des bartenders sexy, de la musique et beaucoup de monde.

C’est un bar atypique

La Candelaria c’est le genre d’endroit dans lequel tu vas parce que tu sais qu’il est là. Sinon, jamais ne te viendrait l’idée d’aller pousser une porte dissimulée au fond d’une taqueriaMais rassure toi, pas de code secret ni de « sésame, ouvre-toi ! » à l’entrée. Tu as juste à te faufiler entre le défilé de tacos et t’y es. C’est un bien mystérieux bar à cocktails qui s’ouvre alors à toi. Des fioles, des herbes, des épices, des plantes envahissent le comptoir. Les étagères débordent de flacons et de bouteilles en tous genres. Une vraie caverne d’Ali Baba.

& un bar gouleyant

Dans le grimoire, que des formules parfaitement étudiées. Rien n’est laissé au hasard. Prends le Floral Requiem par exemple. Une larme de vodka infusé à la gentiane, un soupçon de sirop de chrysanthemum maison, une pointe de citron, une pincée de thym serpolet. L’élixir est prêt.

Le moins

Le gros manque de place pour poser ton fessier.

Le plus

Des tortillas et du guacamole pour te sustenter.

LA CANDELARIA BAR A COCKTAIL ET TAQUERIA

La Candelaria – 52 Rue de Saintonge, 75003 Paris – 01 42 74 41 28 – www.candelariaparis.com
> Cocktails à 12€