Qu’est-ce qu’on mange à Rhodes ?

meilleures spécialités culinaires grecques de RhodesPour faire simple, la gastronomie rhodienne est une cuisine méditerranéenne grecque aux influences turques (la Turquie n’est qu’à 17km de Rhodes et les turcs y sont quand même restés pendant 400 ans, ce qui laisse forcément quelques traces). Donc comme dans tous les régimes méditerranéens, les olives -mais surtout l’huile d’olive- sont très largement utilisées. Les légumes, les herbes aromatiques et les épices également. La salade grecque composée d’olives, de tomates, de concombres, d’oignons rouges, d’origan, d’huile d’olive et de feta (qui, contrairement à celle que l’on trouve en France, a beaucoup de goût), en est d’ailleurs une parfaite illustration ! Ensuite, on retrouve pas mal de viandes grillées, dont l’agneau, la chèvre et le mouton qui sont souvent servies en brochettes ou en garniture de sandwich pita. Et en ce qui concerne les influences turques, on les retrouve beaucoup dans les desserts. Par exemple, le halva (une préparation pâtissière sous forme de bloc friable à base de tahini -pâte de sésame-, sucre et eau qui se mange à tous moments de la journée), les loukoums et globalement la plupart des pâtisseries au miel et pâte filo. Enfin, pour ce qui est des produits locaux les plus courants sur l’île, que l’on peut acheter chez des petits producteurs, on retrouve un peu partout de l’huile d’olive, du miel et du souma (un digestif à base de raisins).

Voici maintenant quelques bonnes spécialités très courantes sur l’île :

Le houmous et le saganáki

Le houmous est une crème de pois chiches préparée à base de tahini (une pâte de sésame). On le connait bien en France mais alors celui là est tellement meilleur et tellement plus parfumé qu’il faut vraiment y goûter. Quant au saganaki, il s’agit d’une tranche de fromage de brebis frit dans de l’huile.
Qu'est-ce qu'on mange à Rhodes ? Spécialités culinaires de Rhodes. - houmousQu'est-ce qu'on mange à Rhodes ? Spécialités culinaires de Rhodes. Saganáki

Les dolmadakia et la moussaka

Les dolmadakia sont des feuilles de vignes farcies de riz préparé avec des oignons, de l’aneth et du citron et servies chaudes. Quant à la moussaka, qui est un des plats grecs les plus connus et consommés en France, il s’agit d’un gratin de viande hachée, aubergine, béchamel et pomme de terre. Contrairement à la moussaka que l’on mange en France, il y a en effet des pommes de terre (presque confites) dans la recette traditionnelle grecque. Et c’est une tuerie !
Qu'est-ce qu'on mange à Rhodes ? Spécialités culinaires de Rhodes-dolmadakiaQu'est-ce qu'on mange à Rhodes ? Spécialités culinaires de Rhodes -moussaka

Le souvlaki et la pita gyros

Les souvlaki sont des brochettes de viandes épicées et grillées. Elles sont servies avec frites, légumes et tzatziki (yaourt grec, concombre et ail dont la recette locale est bien plus crémeuse que celle qu’on trouve en France). Le souvlaki peut également se manger en sandwich et dans ce cas il faut bien demander une « pita souvlaki ». Quant au gyros, il s’agit d’une viande grillée préparée avec un mélange d’épices. Elle peut soit être servie à l’assiette et dans ce cas elle s’appelle juste « gyros ». Soit, comme pour le souvlaki, elle peut être servie en sandwich et dans ce cas il faut demander une « pita gyros ». La pita est garnie de viande, tzatziki, légumes et frites et ne coûte environ que 2€ !
Qu'est-ce qu'on mange à Rhodes ? Spécialités culinaires de Rhodes -moussaka - souvlaki et TzatzíkiQu'est-ce qu'on mange à Rhodes ? Spécialités culinaires de Rhodes - pita gyros

Un jus d’oranges pressées et un frappé with ice cream

Tu peux boire un jus d’oranges pressées bien frais à peu prêt partout à Rhodes. Que ça soit dans les restaurants, les bars ou à emporter dans la rue ! La mention « fresh orange juice » et les étales d’oranges font vraiment parties du paysage rhodien, c’est assez hallucinant, et avec la chaleur c’est hyper rafraîchissant, c’est juste parfait. Quant au frappé avec crème glacée, c’est une variante bien plus gourmande du classique frappé que l’on trouve partout. Le frappé with ice cream est un grand café instantané glacé surmonté d’une boule de glace à la vanille. A déguster nature ou sucré (sachant que la version sans sucre est méga amère).
Qu'est-ce qu'on mange à Rhodes ? Spécialités culinaires de Rhodes - orange presséeQu'est-ce qu'on mange à Rhodes ? Spécialités culinaires de Rhodes : frappé with icecream

Une adresse originale de restaurant typique à Rhodes :

Boukia Boukia, dans la ville médiévale de Rhodes, est un petit restaurant de spécialités traditionnelles grecques (l’endroit est très facile à reconnaître car ses murs sont recouverts d’assiettes). Ici on choisi ses plats directement dans la cuisine. Il y a bien sûr des plats permanents à la carte mais tous les plats du jour sont préparés au gré des envies le matin même et il faut aller en cuisine pour regarder ce qui a été fait et ensuite choisir ce qui nous fait le plus envie !
Boukia Boukia – 22 rue Platonos – Rodos
qu'est-ce qu'on mange à Rhodes, spécialités culinaires grecquesQu'est-ce qu'on mange à Rhodes ? Spécialités culinaires de Rhodes

Une balade en Brière à la jolie Mare aux Oiseaux d’Eric Guérin.

Pour planter l’décor

Avec ses canards, pigeons-paons, padas, poules et grues couronnées, La Mare aux Oiseaux aurait très bien pu être un parc ornithologique. Mais non, ici c’est d’abord son estomac qu’on vient régaler. Parce que La Mare aux Oiseaux c’est le restaurant gastronomique du chef Eric Guérin et qu’il vaut très largement le détour dans le parc naturel de la Brière (à 1h de voiture de Nantes pour situer).

C’est un restaurant atypique

Attention méga bon plan ! La Mare aux Oiseaux, avec son étoile au compteur, propose un menu en 4 étapes à 45€. La Balade en Brière de son p’tit nom. Mais bien sûr, comme dans la plupart des restaurants gastronomiques, ce menu à prix abordable n’est proposé que le midi. Sauf que chose très cool, contrairement à beaucoup d’autres, il est également servi le samedi. Ce qui t’évite donc de griller un RTT juste pour aller déj’.

& un restaurant gourmand

La Balade en Brière c’est une entrée + un plat + un fromage + un dessert. Et comme dans tous restaurant étoilé tu as en plus des amuses-bouche + une mise en bouche + du beurre à tartiner + des mignardises avec le café.  Donc autant dire que tout ça pour 45€ c’est plus qu’honnête ! Et pour te donner une idée de ce que tu as dans ton assiette à ce prix, en ce moment la Balade en Brière c’est :

  • En entréel’artichaut, radis et pigeon fumé ou bien la tomate fondante au coeur de tzatziki de chèvre et infusion glacée aux fleurs. Tu as choisi la tomate qui se trouve vraiment être aussi bonne que belle !
  • En plat : le mi-cuit d’espadon et beurre de céréales ou bien le veau, dim sum de courgette et melon d’eau. À noter que le veau est servi mi-cuit -voir pas cuit du tout en son coeur- et que, même si c’est la façon dont il doit être proposé, ça ne plaît pas à tout le monde et en l’occurrence toit tu l’apprécies beaucoup plus lorsqu’il est juste rosé. Du coup, il faut bien que tu précises ta cuisson au moment de la commande (mais si tu as oublié de le faire et qu’en plus tu as goûté la viande en l’état -en foutant du coup bien le bordel dans ton assiette-, ça n’est pas grave tu peux toujours la renvoyer et tu retrouveras en plus ton plat à nouveau parfaitement dressé).
  • 1 fromage : le reblochon d’été farci aux olives noires. Original et bon.
  • 1 dessert de Rodolphe Groizard : au choix dans toute la carte. Tu as opté pour le fondant abricot, gingembre et estragon. Très joli dessert mais contrairement à ton entrée tu l’as trouvé beaucoup plus beau que bon.

Le plus

La Mare aux Oiseaux n’est pas seulement un restaurant, c’est aussi un hôtel – SPA. Du coup, sous réserve d’avoir le temps et l’argent, le gros kiff est d’y passer une nuit, d’aller barboter dans le jacuzzi et même de faire un tour de barque sur la Brière. D’y passer un week-end pépère quoi.

Balade en Brière à la Mare aux Oiseaux du chef Eric Guérin

La Mare aux Oiseaux – Parc Régional de Brière
223 rue du Chef de l’Île de Fédrun – 44720 Saint Joachim – 02 40 88 53 01
www.mareauxoiseaux.fr

Le meilleur plan de Tours : Le Bistrot de la Tranchée.

Pour planter l’décor

Le Bistrot de la Tranchée à Tours ne peut pas être plus clair sur ce qu’il est :  c’est un bistrot qui se trouve dans la célèbre avenue de la Tranchée. Et pour être encore plus précis le lieu aurait même pu s’appeler Le Bistrot de la Tranchée by Charles Barrier. Tout simplement parce que c’est la même maison que le Restaurant gastronomique étoilé adjacent Charles Barrier. Une institution à Tours. Preuve de modestie ou volonté de laisser la primeur de ce bon plan aux habitués je ne sais pas, toujours est-il que le bistrot y est bel et bien affilié et que le chef Hervé Lussault y supervise la cuisine.

C’est un restaurant atypique

C’est probablement le restaurant proposant le meilleur rapport qualité / prix à Tours. Mieux ! c’est probablement le restaurant proposant une des meilleures cuisine de Tours pour pas cher. 21€ le menu découverte avec entrée + plat + dessert, y compris le samedi soir à n’importe quelle heure ! Perso c’est du jamais vu. D’autant que le menu n’est même pas imposé et qu’il y a plusieurs choix à chaque fois (3 entrées / 3 plats / 5 desserts). Déjà que le gastro est plutôt abordable malgré son étoile -l’avantage des prix de province-, le bistrot est pour le coup un vrai cadeau !

& un restaurant gourmand

Pour de la cuisine de bistrot, tous les plats proposés sont vraiment bons. Et en plus, il y a un réel effort de fait sur la présentation des assiettes, les associations de saveurs sont plutôt créatives et il y a également un bon service. En guise d’amuse bouche pour accompagner les apéritifs, ici pas de cacahuètes mais une très bonne tapenade avec des toasts et -attention très agréable- pour que les personnes n’ayant pas pris d’entrée puissent patienter pendant que les autres mangent les leurs, un très bon mini velouté froid est servi (ça pareil, pour l’instant, c’est du jamais vu ailleurs). En entrée tu as opté pour le millefeuille de tomates et fromage frais avec vinaigrette au basilic et sorbet au vinaigre balsamique. En plat tu as choisi la poitrine de cochon crousti fondante avec crème de petits pois, compotée d’oignons au pesto de tomates et pomme de terre au thym. Et tu as terminé en dessert par le nougat glacé au miel et nougatine avec une compotée d’abricots au thym. Et tu as tout aimé !

Le bistrot de la Tranchée à Tours

Le Bistrot de la Tranchée
103 avenue de la Tranchée, 37100 Tours – 02 47 41 09 08
www.charles-barrier.fr