Londres en une journée : itinéraires et adresses gourmandes.


Maisons de toutes les couleurs à Notting Hill à LondresLorsque tu vois une promo SNCF proposant des billets aller-retour pour Londres à 69€, tu ne te poses pas des masses de questions avant de sortir ta carte bleue. Par contre, à cause du prix complètement délirant de l’hébergement londonien, tu décides d’y aller uniquement un samedi. Mais comme tu vis à Paris et que ce n’est pas la première fois que tu fais ce voyage, tu te dis que ça vaut quand même grave le coup ! En revanche, tu vas devoir te montrer hyper stratégique quant au programme de ta journée, histoire que tu puisses faire un maximum de choses sans avoir besoin de courir dans tous les sens.

L’idée de cette journée est donc d’optimiser au maximum tes déplacements et de prendre le moins possible les transports pour que tu visites un maximum à pied. Ta journée sera donc une boucle où tu commenceras par Notting Hill, puis tu enchaîneras par le centre de Londres avec ses grands magasins et principaux monuments, et tu termineras enfin par les London et Tower Bridge. En tout, quatre métros différents et aucun changement !

Départ de Paris Nord : 7h13 – Arrivée à Londres St Pancras : 8h30 (heure locale).
Tu commences d’abord par aller retirer de l’argent dans un des nombreux distributeurs situés face à la gare (à titre d’info au HSBC : £40 = 49,77€). Tu retournes ensuite à nouveau dans la gare pour acheter ta carte de transport (une Travelcard One Day off-peak à £9) et enfin ta journée peut débuter.

#1 : DIRECTION LE QUARTIER DE NOTTING HILL.

À la station St Pancras prendre la Hammersmith line (rose) direction Hammersmith, jusqu’à la station Ladbroke Grove (environ 15 minutes). Et attention, 3 lignes de métro différentes passent sur ce même quai donc bien regarder le panneau d’information et les trains qui indiquent tous où ils vont.
Ensuite, tu peux suivre l’itinéraire ci-dessous qui te prendra environ une heure en marchant tranquillement. Tu verras d’impressionnantes maisons au style victorien, puis de surprenantes autres maisons aux façades de toutes les couleurs et tu descendras bien sûr Portobello Road, et son marché de rue, jusqu’au métro Notting Hill Gate. Sur Portobello Road tu pourras t’arrêter pour une pause sucrée au numéro 133 à la Hummingbird Bakery. Tu y trouveras toutes sortes de cupackes, whoopie pies et autre rainbow cake plus appétissants et colorés les uns que les autres. Et si tu as de la chance tu tomberas peut-être, un peu plus loin, sur un vendeur de jus de fruits frais à qui tu pourras commander un grand verre d’orange-grenade ultra bon.

Hummingbird Bakery à Notting Hill - cupcake, whoopies, rainbow cake


Agrandir le plan

[En cliquant sur « agrandir le plan » tu arrives dans Google Maps avec les itinéraires détaillés, étapes par étapes.]

#2 : DIRECTION BOND STREET.

À la station Notting Hill Gate prendre la Central line (rouge) direction Newbury Park, jusqu’à la station Bond Street (environ 10 minutes).
Une fois à Bond Street, tu peux suivre le deuxième itinéraire ci-dessous qui te prendra quasiment le reste de ta journée. Tu passeras par Oxford Circus -avec sa boutique Topshop-, tu prendras les mignonnes Carnaby Street et Kingly Court, tu passeras par Piccadily Circus, Chinatown, Tottenham Court Road -avec son magasin Primark-. Tu arriveras ensuite sur Neal’s Yard, la rue la plus colorée de Londres ! Et une fois que tu l’auras traversée tu tomberas sur Neal’s Yard Dairy, une super fromagerie de produits fermiers anglais et irlandais. Tu devras absolument t’y arrêter pour goûter à leurs fromages qui, contrairement à ce que tu pensais, sont hyper bons. Le Kittisford de chèvre (£5,45 pièce) fait par Caroline et Will Atkinson à Somerset, dans le sud de l’Angleterre, est vraiment top !

Neal's Yard Dairy - cheese london - fromages anglais

En continuant, tu croiseras un Urban Outfitters, et puis surtout tu arriveras enfin à The Rock and Sole Plaice pour déjeuner. Il s’agit du plus ancien, mais aussi traditionnel, Fish and Chips de Londres. Le lieu n’a vraiment rien d’exceptionnel, le sous-sol est presque même un peu glauque, mais leur fish est vraiment top ! Parmi les huit poissons à la carte, tu as opté pour le « rock » à £15, un poisson de roche hyper fondant.

The Rock and Sole Plaice London - le plus vieux fish & chips de Londres

Après le repas, direction Covent Garden et son marché, puis Trafalgar Square (au passage tu passeras par Five Guys -la célèbre chaîne américaine de burgers trop bons-). Tu arriveras ensuite à Big Ben et Westiminster Abbey, puis tu traverseras le St James Park avec ses écureuils, pour arriver au Buckingham Palace. Tu passeras enfin par Green Park, pour arriver à la station de métro du même nom qui sonnera la fin de ta promenade. Alors en bonus, si jamais tu as marché très vite, que tu ne t’es arrêté dans aucune boutique et que tu veux te détendre un peu, tu peux faire un crochet par le Butler’s (à 5 minutes à pied de Green Park). Il s’agit du restaurant d’un hôtel qui propose le fameux afternoon tea typiquement anglais, dans un décor magnifique. C’est très bon, très copieux et vraiment très sympa à essayer (si l’idée te tente il faudra bien que tu penses à réserver avant).


Agrandir le plan

#3 : DIRECTION LE LONDON BRIDGE.

À la station Green Park prendre la Jubilee line (grise) direction Stratford, jusqu’à la station London Bridge (environ 10 minutes).
À la sortie du métro, tu auras la joie de tomber sur un tas de food trucks en tout genres, donc si t’as encore faim malgré tout ce que tu te seras enfilé dans la journée -et là tu m’épates-, tu pourras te prendre un petit truc vite fait en allant jusqu’au pont. Le London Bridge n’a pas un très grand intérêt en soi. Par contre, en y allant, tu auras une vue plutôt pas dégueulasse sur le pont juste en face, le Tower bridge -qui lui en revanche est plutôt intéressant à voir-.

#4 : RETOUR À LA GARE ST PANCRAS.

À la station London Bridge prendre la Northern line (noire) direction Edgware, jusqu’à la station King’s Cross Saint Pancras (environ 15 minutes).
Si jamais il te reste un peu de temps avant de prendre ton train, tu pourras patienter en allant au Drink, Shop & Do (à 5 minutes à pied de la gare). Il s’agit d’un lieu hybride entre un café, un bar et une boutique.

Départ de Londres St Pancras : 20h01 – Arrivée à Paris Nord : 23h17 (heure locale).

RÉCAP’ DES ADRESSES GOURMANDES  :
Hummingbird Bakery (pâtisserie) : 133 Portobello Road, Londres
Neal’s Yard Dairy (fromage) : 17 Shorts Gardens, Londres
The Rock and Sole Plaice (fish and chips) : 47 Endell Street, Londres
Five Guys (burger) : 1 – 3 Long Acre, Londres
Butler’s at the Chesterfield Mayfair (afternoon tea) : 35 Charles Street, Londres
Drink, Shop & Do (café) : 9 Caledonian Road, Londres

Qu’est-ce qu’on mange à New York ? Top 15 des meilleurs restaurants pour goûter à tout.

Probablement à New York encore plus qu’ailleurs, tu peux manger toutes sortes de nourritures, partout, tout le temps. Vraiment tout le temps. Et à chaque moment de la journée sa spécialité et son lieu différent. Néanmoins, lorsque tu mets les pieds pour la première fois là-bas, il y a tout un tas d’incontournables à côté desquels tu te sens un peu obligée de ne pas passer.

Top 15 des meilleurs restaurants de New York pour goûter à tout.

LES RESTAURANTS DU MATIN

Un petit déjeuner typiquement américain à Chelsea.

Johny’s Luncheonette – 124 W. 25th Street, New York
Des pancakes minute énormes, du bacon croustillant à souhaits, des oeufs « any style », des pommes de terre sautées. Voilà à peu près la base du très généreux petit déjeuner de Johny (beau mec bodybuildé soit dit en passant), préparé sur la plaque de cuisson juste devant tes yeux. À déguster sur place ou à emporter, mais sur place, tout le monde assis côte à côté au comptoir, c’est beaucoup plus sympa. Plus « comme à la télé » aussi. Il ne faut pas avoir peur du monde en arrivant car les places se libèrent très vite.
Johny's Luncheonette : petit déjeuner typiquement américain - New York

Un brunch new-yorkais dans Lower Manhattan.

Jane – 100 W Houston St, New York
Comme beaucoup d’endroits à la mode à New-York, c’est blindé de monde ! Et quand bien même tu as fait une réservation préalable, tu attends pour avoir ta table. Donc amateur d’endroits calmes et cosy, ne vient surtout pas ici. En revanche, amateur d’effervescence et d’ambiance, tu es servi. Et une des raisons pour lesquelles il y a autant de monde, c’est le prix du brunch dominical. Les 14 formules proposées vont de 13 à 23$ et comprennent un cocktail alcoolisé ou une orange pressée (sachant que pour 23$ tu as du homard dans l’assiette et que parmi les cocktails tu en as un au champagne !). Tu as opté pour le Country Breakfast (cheddar, oeufs brouillés, steak de jambon, buttermilk biscuit et gravy) avec un Passion Screwdriver (rhum et jus de maracuja). C’est la version rustique et rassasiante du brunch, mais c’est bon ! Néanmoins tu as préféré le goût plus fin de l’assiette de ton mec, la Benedict Johnny (oeufs pochés, saucisse de poulet à l’érable, crêpe de maïs, pommes de terres sautés et sauce hollandaise à la tomate).
Jane - Brunch typiquement new york à Manhattan

LES RESTAURANTS DU MIDI

Les meilleurs burgers pas chers de Manhattan.

Corner Bistro – 331 W 4th St, New York(burgers de 6,75 à 8,75$)
Dans la plupart des top meilleurs burgers ever de New-York, ce pub de quartier revient très très souvent ! Y compris dans le New York Times. Ici pas de fioritures, pas de trucs mignons, pas de trucs hype, pas de belles assiettes ni de beau de décor. Uniquement l’essentiel : la qualité et la quantité de la nourriture. 4 burgers au choix et les frites à part si tu en as envie (et ça c’est cool parce que souvent tu n’en as pas envie). Tu as commandé le Bistro Burger au bacon. C’est le plus généreux burger que tu aies jamais mangé ! Un gros steak, une grosse tranche de tomate, plusieurs gros cornichons, et une quantité de bacon assez dingue. Et effectivement c’est bon ! Tu as aussi goûté au Chili Burger. Et en le commandant tu t’attendais à voir arriver soit un burger au piment soit un burger avec quelques haricots à l’intérieur. Et bien pas de tout. Ici t’es à New-York et un chili burger c’est littéralement un hamburger recouvert de chili con carne. Visuellement c’est surprenant et peu appétissant, mais alors qu’est-ce que c’est bon !!!
Corner Bistro - meilleur burger de new york à ManhattanShake Shack – 215 Murray St, New York(burgers de 3,75 à 8,95$)
Shake Shack c’est une chaîne de restauration rapide dont le burger revient aussi très souvent dans le classement des meilleurs burgers de New York (et la bonne nouvelle c’est que depuis juillet dernier il y en a aussi un à Londres -certes ça n’est pas Paris mais c’est tout de même plus près que New York-). Chez Shake Shack tu passes commandes au comptoir puis on te donne un boîtier numéroté qui vibre lorsque ta commande est prête. Ici tu as un choix de cinq burgers dont un végétarien. Le SmokeShack (bacon cheeseburger) est très bon et les frites au cheddar sont pas mal.
Shake Shack - meilleur hamburger de new york. Fast food à New YorkFive Guys – 36 W 48th St, New York (burgers de 5,09 à 8,59$)
Five Guys c’est une autre chaîne de restauration rapide américaine vraiment géniale. Ici quatre burgers sont proposés : hamburger, cheeseburger, bacon burger et bacon cheeseburger. Tu choisis ton sandwich et sa taille (normal ou petit) et à partir de là tu peux y ajouter autant de topping que tu veux parmi les 15 disponibles, et c’est gratuit (le burger n’est pas très joli mais il est super bon) ! Quant à la boisson, tu choisis une taille de gobelet que tu vas ensuite remplir autant de fois que tu veux, c’est à volonté (du coup tu as goûté à tout, du soda le plus chimique au thé le plus sain !). Enfin, tu as d’énormes tonneaux remplis de cacahuètes en vrac dans lesquels tu peux également te servir gratuitement ! Five Guys c’est vraiment le super bon plan des gros appétits gourmets à petit bugdet !
Five Guys - meilleur burger pas cher de new york

Un meatball sandwich à Midtown West.

Market Café – 496 Ninth Avenue, New York
Alors cette adresse c’est vraiment la bonne surprise de ton séjour. C’est le seul endroit dans lequel tu as été au hasard et c’est au final un des meilleurs aussi. L’extérieur ne paie pas de mine et l’intérieur de vieux dinner un peu défraîchi non plus. Quant à la carte, tu y trouves beaucoup de choses diverses et variées. Tu as donc pensé que les plats ne devaient être ni très frais ni très fins. Et bien grosse erreur ! C’est de la vraie cuisine maison, très raffinée et avec beaucoup de goût, qui t’est en fait servie au Market Cafe ! Le calamar rôti aux épinards, tomates et ricotta est à tomber par terre et le meatball sandwich est dingue. En le commandant, tu t’attendais à recevoir une sorte de bolognaise avec beaucoup de fromage dans un pain mollasson comme tu vois à la télé. Et bien si tu veux goûter un meatball sandwich digne de ce nom pour 9$ à New York, c’est ici qu’il faut que tu ailles. Les boulettes de viande, hyper parfumées, sont préparées et cuites sur commande, le pain est croustillant à souhaits, les petites légumes bien croquants et la sauce est juste parfaite. Market Café - le meilleur meatball sandwich de new york

Le meilleur hot-dog de New York à Yorkville.

Papaya King – 179 E 86th St, New York
Manger un hot-dog à New York, rien de plus simple, t’en trouves partout, t’en trouves même plus que des bouches de métro. Par contre, manger un bon hot-dog à New York, là c’est autre chose. Heureusement, comme pour les burgers, moult classements des meilleurs de la ville existent. Et Papaya King semble faire l’unanimité. C’est une mini échoppe, toujours blindée, qui envoi du hot-dog à toutes les sauces, toute la journée. Les commandes se passent très vite et c’est un peu perturbant lorsque tu arrives car tu n’as pas le temps de comprendre comment ça fonctionne. En fait tu as soit des formules avec 1 ou 2 hot-dogs + 1 boisson (le jus d’orange est vraiment horrible, il ressemble à du Tang) + curly fries (ces frites sont par contre ultra bonnes) ; soit des hot-dogs seuls. Ceux-là sont présentés non pas sur le panneau, mais en vitrine devant les plaques de cuisson. Et c’est vrai qu’ils sont bons !        Papaya King - le meilleur hot dog de new york

Un énorme sandwich au pastrami dans l’Upper East Side.

Pastrami Queen - 1125 Lexington Avenue, New York
Si tu veux goûter le meilleur sandwich au pastrami de New York, c’est sans hésiter chez Pastrami Queen que tu dois aller. Par contre attention, seules quelques tables sont disponibles pour manger, sinon tu prends à emporter. Ce petit deli casher typiquement new-yorkais a fait du sandwich au pastrami sa spécialité, l’intitulant d’ailleurs « our world famous hot pastrami ». Et toi, naïvement, tu t’attendais à avoir un sandwich avec du pastrami évidemment, mais aussi d’autres ingrédients comme des cornichons, de la salade et des tomates. Et bien non. Ici un sandwich au pastrami c’est du pain de mie toasté et uniquement du pastrami ! Et beaucoup, beaucoup de pastrami. Mais il est tellement fin, tellement fondant, tellement bon, qu’il se suffit à lui même !   
Pastrami Queen - le meilleur sandwich au pastrami de new york

De la soul food et son fameux poulet aux gaufres à Harlem.

Amy Ruth’s – 113 W 116th St, New York
S’il y a bien une spécialité culinaire new-yorkaise trop peu connue en France, c’est sans conteste la soul food. C’est une cuisine afro-américaine du sud des États-Unis que tu trouves essentiellement à Harlem, notamment chez Amy Ruth’s. Et un des plats typiques de cette cuisine est le « chicken and waffles ». Autrement dit du poulet frit sur des gaufres. Sachant qu’ici les gaufres ont le goût de pancakes et sont servies avec du sirop d’érable. C’est donc effectivement très audacieux que d’y associer du poulet frit ! Mais aussi improbable que ça puisse paraître, c’est bon -et très bourratif- et ce n’est même pas bizarre en bouche !
Amy Ruth's - la mailleure gauffre au poulet frit de new york à Harlem

Un king crabe dans une cabane de pêcheurs de Red Hook à Brooklyn.

Brooklyn Crab – 24 Reed St, New York
C’est indéniablement le restaurant le plus sympa dans lequel tu es allée à New-York. Il se trouve sur la côte de Red Hook et pour t’y rendre le plus pratique -et plus agréable aussi- est d’emprunter le ferry. Et le bon plan à connaître c’est d’y aller le samedi grâce au ferry express Ikea qui dessert le magasin gratuitement ce jour là. Une fois que tu es arrivée à Ikea tu n’as plus qu’à marcher moins de 10 minutes et tu es arrivée au Brooklyn Crab. Le restaurant se trouve dans une grande cabane en bois avec vue sur l’Hudson. Un autre conseil est de demander une table dans la salle à l’étage : de grandes baies vitrées, des tables et chaises de toutes les couleurs, des bouteilles de sauces partout, des filets de pêche au plafond, … Et bien sûr il faut que tu goûtes au crabe maison. Le Brooklyn Crab Steam Pot aux épices cajun à 35$ est vraiment mortel ! Il comprend du crabe de Dungeness, du crabe des neiges et du crabe royal dont les carcasses sont recouvertes de préparation épicée ultra bonne.     
Brooklyn Crab - le meilleur crabe de new york

LES RESTAURANTS DU SOIR

Un restaurant végétarien à East Village.

Angelica Kitchen – 300 E 12th St, New York
New York est bien plus en avance que Paris niveau restaurants végétariens, bio ou encore gluten free. Et Angelica Kitchen, dont la signature est « organic vegan cuisine », est une référence dans ce domaine depuis 1976, et pour certains même, le meilleur végétarien de New York. Ici tu ne trouves que des produits frais issus d’agricultures locales, cuisinés tous les jours sur place. Cet endroit est la preuve qu’on peut manger du bon, du copieux et du sain à la fois. Et en plus la carte est très fournie, donc même quelqu’un qui n’est particulièrement fan de cuisine végétarienne y trouvera son compte. 
Angelica Kitchen - le meilleur restaurant végétarien de new york

Un restaurant bistronomique ultra hype à Nolita.

Estela – 47 E Houston St, New York
La bistronomie n’est pas l’apanage de la cuisine française. Estela -ouvert l’année dernière- en est la preuve. Le chef uruguayen, Ignacio Mattos aux manettes de la cuisine, envoi des plats miniatures qui tabassent. Oeuf / mojama / pain azyme ; endive / noix / anchois / ubriaco rosso ; navet / pomme / noisette / menthe / fromage de Fossa ; tartare de boeuf / topinambour ; agneau / charmoula / miel… Le lieu -volontairement très sombre pour empêcher de prendre des photos des plats- attire le tout New York branché et fait parler de lui partout. À tel point que le staff s’en retrouve dépassé et que, malgré ta réservation faite un mois à l’avance, tu as attendu 45 minutes avant de pouvoir t’asseoir. Mais ça valait la peine d’attendre.  
Estela - le meilleur restaurant bistronomique de new york

Une clam showder dans le Midtown.

Grand Central Oyster Bar – 89 E 42nd St, New York
Contrairement à ce qu’on pense, les spécialités culinaires typiques de New York ne se résument pas uniquement à de la junk food. Tu trouves aussi des recettes très saines que tu manges avec des couverts. La Manhattan clam showder est de celles-là. Il s’agit d’une épaisse soupe de tomates aux palourdes et bacon. Tu la trouves dans plusieurs restaurants de la ville mais le Grand Central Oyster Bar vaut le détour. C’est un restaurant de fruits de mer au coeur de la magnifique gare Grand Central. Et, détail sympa, tu y manges attablé à de grands comptoirs en U en enfilade, assis au coude à coude avec les autres clients.       
Grand Central Oyster Bar - la meilleure clam showder new yorkaise de manhattan

Les cafés branchés de Williamsburg à Brooklyn.

Café Colette – 79 Berry St, New York
Le Café Colette c’est le combo parfait du décor sympa -surtout l’arrière salle rustico-industrielle avec grande verrière et plantes grimpantes- et de la bonne petite carte mixte avec burgers, salades et plats maison utilisant des produits frais et de saisons. Un café bobo cool comme on les aime.      
Café Colette - café, bistrot et brunch de hipster à brooklyn - new york

Miller’s Tavern – 2 Hope St, New York
La Miller’s Tavern est vraiment très chouette. C’est un petit resto -plus qu’une taverne- où tu te sens comme à la maison. Le service est très agréable, le décor plein de charme et la carte très bonne. Là aussi les classiques des cafés mais aussi des plats plus bistronomiques et surtout une sélection de fromages locaux et artisanaux servis avec de la confiture, des fruits et des noix. Tu avais un énorme a priori quant à la qualité des fromages américains mais ici tu as découvert qu’ils rivalisent sans problème avec nos fromages français. D’autant que la carte des vins qui les accompagne est vraiment variée avec de belles références.   
Miller's Tavern - dinner, brunch, cocktails, huîtres - brooklyn - williamsburg

Pour localiser précisément tous ces lieux dans la ville, vous pouvez les retrouver sur la carte des 40 meilleures adresses food de New York qui regroupe tous les restaurants de ce post ainsi que celles de l’article dédié à Brooklyn.

Les spécialités cambodgiennes à Siem Reap.

IMG_9146 copiebisÀ Siem Reap tu sais clairement pourquoi tu y vas. Pour les Temples d’Angkor évidemment (parce que si tu vas à Siem Reap sans visiter Angkor, c’est une grossière erreur hein). Et à Angkor tu sais aussi plutôt bien ce que tu vas trouver. Tu vas trouver des temples bien sûr, mais aussi des énormes racines d’arbres qui ont poussées sur les temples, tu verras beaucoup (trop) de touristes coréens qui parlent très très forts, mais aussi des tuk tuk à tout va, des éléphants pour te promener et aussi beaucoup de petites cambodgiennes plus mignonnes les unes que les autres qui te suivront partout en te répétant un sempiternel « 1 dollar, 1 dollar, 1 dollar !!! » en te tendant des bracelets ou des cartes postales.

Et niveau gastronomie c’est pareil. Tu ne peux pas aller au Cambodge sans manger : 

L’Amok : C’est un plat typique cambodgien à base de poisson. Il est préparé avec du lait de coco, du sucre, un oeuf, de la sauce poisson, de l’ail rouge, de la citronnelle, des feuilles de kaffir, du paprika, du galanga et du curcuma. Le tout est cuit en papillote dans une feuille de bananier et accompagné de riz.
Le Lok Lak : Il s’agit d’un un autre plat traditionnel au Cambodge, mais à base de boeuf cette fois. La viande est marinée dans un mélange de sucre de palme, de sauce d’huître, de sauce soja, d’oignon et de poivre du Kampot (ce poivre est hors de prix ici mais tellement commun là-bas qu’on y va directement à base de branches entières de poivre frais dans les plats). La viande marinée est ensuite cuite au wok et servie avec de la laitue et du riz.
Des Jack Fruit  (ou fruit du Jacquier) : C’est un fruit à l’aspect un peu étrange, qui en rebute plus d’un, mais qui vaut vraiment le coup d’y goûter. Il s’agit de petites poches jaunes et molles remplies de chair douce et sucrée. Tu les trouves dans d’énormes noix à petits picots qui poussent en haut des Jacquiers.
Des noix de coco fraîches : C’est moins original certes, mais c’est tellement bon et désaltérant que tu ne peux pas passer à côté des énormes noix de coco fraîches. Tu bois avec une paille à même la noix et tu en manges ensuite la chair. Et là bas ça coûte vraiment trois fois rien. C’est à peine plus cher voir moins cher que d’acheter une petite bouteille d’eau.

Spécialités culinaires cambodgiennes.

Spécialités culinaires cambodgiennes. Spécialités culinaires cambodgiennes.Spécialités culinaires cambodgiennes.